Comment conserver ses fruits et légumes mieux et plus longtemps ? - le Potiblog - Jardin bio

Comment conserver ses fruits et légumes mieux et plus longtemps ?

Le 3 juin 2018 par Corine Carré

Cette question, tout le monde se l’est un jour posée ! Plutôt que de jeter ou de laisser pourrir vos fruits et légumes dans votre potager, voici quelques astuces pour vous permettre de profiter toute l’année de leurs bienfaits gustatifs et nutritionnels.
Conservation des vitamines, préparation ou stockage plus ou moins énergivore, maintien du goût d’origine, facilité de mise en œuvre… Il existe de nombreuses méthodes pour garder plus longtemps ses fruits et légumes. Suivez le guide, on vous dit tout !

conservation légumes

Pourquoi conserver ses fruits et légumes ?

D’abord c’est écologique. Ça évite de gaspiller les récoltes parfois abondantes du potager tout en limitant l’achat de fruits et légumes d’été en hiver !

Ensuite c’est économique. En achetant en plus grosse quantité des fruits et légumes pour en faire des conserves, on les paye souvent moins cher au kilo. Ça évite donc d’acheter des conserves et des surgelés en magasin. Autre avantage : on peut manger les fruits et légumes dont on a envie tout au long de l’année en maîtrisant la composition des produits et en échappant aux additifs cachés !

Le réfrigérateur oui… mais…

Le bac à légumes peut être une bonne solution pour conserver ses fruits et légumes, mais attention aux exceptions qui ne supportent pas le froid et auraient tendance à y perdre leur saveur. C’est le cas par exemple de l’abricot, la mangue ou encore le brugnon ou la banane. Par contre, en ce qui concerne cette dernière, c’est un bon moyen de ralentir son mûrissement. Enfermée dans un sac hermétique, sa peau noircira, mais l’intérieur du fruit restera, lui, intact.
Pensez à mettre vos fruits et légumes dans des sacs en papier pour éviter qu’ils diffusent de l’éthylène et pourrissent. Renoncez aussi à les laver avant de les mettre au réfrigérateur, cela les fait mûrir plus vite.

tomate bio jardin

A température ambiante, les tomates garderont toute leur saveur

Non, les tomates ne se conservent pas dans le réfrigérateur ! Si vous les aimez savoureuses, il est préférable de les laisser à température ambiante.
Petite astuce pour augmenter le temps de conservation tout en gardant un frigo propre : étalez quelques serviettes en papier dans le bac à légumes. Elles absorberont la condensation produite par le refroidissement des fruits et légumes ce qui aura pour effet de retarder le pourrissement.
Si la conservation au réfrigérateur présente de nombreux avantages, le mieux est quand même de ne pas en abuser et de la limiter aux fruits et légumes que vous comptez consommer dans la semaine.

La congélation : l’assurance de préserver le goût

Si la congélation permet de préserver le goût des aliments tout en retardant la croissance des micro-organismes sans pour autant, les détruire, elle a tout de même deux gros inconvénients. En plus de consommer de l’énergie pendant toute la durée du stockage, elle peut aussi selon les aliments, modifier leur texture.
Préalable indispensable à la congélation : blanchissez et nettoyez à l’eau bouillante salée les légumes avant de les mettre en boîte ou en sac. Les fruits se congèlent plutôt crus. Seule la pomme doit être blanchie.
Pour les fruits de petits calibres, vous pouvez les congeler entiers. Les plus gros seront de préférence coupés en morceaux ou préparés en compote. Une fois dans le congélateur, ils prendront ainsi moins de place. Pour ceux qui ont des noyaux, pensez à les dénoyauter !
Les aromatiques aussi peuvent être congelés. Une fois hachés, mettez-les dans un bac à glaçons vide et verser un peu d’huile d’olive dessus. Pour les utiliser en cuisine, il vous suffira simplement de les mettre dans votre poêle ou casserole.




Cuisinés ou natures, avec la stérilisation c’est au choix

Utilisez des bocaux en verre. Avant de les remplir, ébouillantez-les 10 minutes puis laissez-les sécher en plaçant l’ouverture vers le bas. Inutile de les essuyer, vous pourriez introduire à l’intérieur des saletés. Avoir des contenants d’une propreté irréprochable est une condition en effet indispensable pour conserver les aliments pendant plusieurs mois sans risque pour la santé.

Pour la stérilisation de vos fruits et légumes, utilisez des bocaux en verre

Conserver dans l’huile ou le vinaigre pour des recettes originales et variées

Isolés de l’air, les aliments plongés dans l’huile se conservent plusieurs mois à condition souvent de les préparer avant de les y mettre. Utilisée depuis des siècles, cette méthode est très efficace pour les tomates séchées, les petits oignons, les poivrons, les cœurs d’artichaut, les champignons ou encore les olives. Pour un résultat optimal, choisissez une huile ou un vinaigre de bonne qualité. A éviter : les couvercles en métal pour tout ce qui est préparation à base de vinaigre, ils seraient « attaqués » !

La conservation dans le sel, c’est idéal pour les condiments

En absorbant l’eau des aliments, le sel va les rendre inaccessibles aux micro-organismes. En général, le sel ajouté représente entre 20 et 25 % du poids total de la préparation, il faut donc penser avant à dessaler l’aliment conservé de cette manière.

La lacto-fermentation, la garantie de mieux conserver les vitamines

Contrairement à ce que son nom indique, cette méthode de conservation n’a rien à voir avec le lait. Il s’agit juste d’une fermentation naturelle des fruits et légumes dans leur jus ou une saumure. C’est ce processus qui en produisant de l’acide lactique, va empêcher tout développement de bactéries nocives. Comme ils ne sont pas cuits, les légumes conservent davantage leurs vitamines. Plus fort encore : le processus enrichit même la préparation en vitamines !
Petit inconvénient quand même : le goût final est assez fort et ne ressemble pas toujours à l’original.

La corbeille : une solution pour les fruits exotiques

Banane, mangue, ou encore ananas, de manière générale, la corbeille à fruits permet une très bonne conservation pour tous les fruits provenant des pays chauds. Quant aux petites mouches qui l’été venu auraient tendance à s’y approcher d’un peu trop près, il existe une petite astuce toute simple pour s’en débarrasser : placez au centre de la corbeille un bouchon en liège coupé en 2. En plus de tenir les petites bébêtes à distance, les fruits se conserveront plus longtemps !
Autre petite ruse : en les laissant en grappe le plus longtemps possible, vous éviterez qu’elles brunissent trop vite.
Dans la corbeille, point de cohabitation entre les fruits et les légumes. Certains fruits comme la poire, la pomme ou la banane produisent de l’éthylène, un gaz responsable responsable du mûrissement précoce ! Mieux vaut donc pour assurer une meilleure conservation faire panier à part !

La cave : un endroit idéal pour entreposer ses fruits et légumes

Un endroit sec, sombre, frais et aéré, c’est idéal pour conserver de nombreux fruits et légumes. Les pommes, les poires, les coings, les carottes, les navets, les betteraves ou encore les pommes de terre, l’ail, l’oignon et autres tubercules se garderont en parfait état et longtemps dans un environnement ventilé, obscur et à température constante située entre 8 et 13°C. Les pommes de terre détestent la lumière qui les fait verdir en plus de leur donner un goût amer. Quant à la chaleur, cela la fait verdir !
Si vous les conservez dans un sac, pensez à y mettre une pomme. L’éthylène qu’elle produira permettra de garder les pommes de terre plus fraîches et plus fermes plus longtemps !
Mieux vaut par contre, éviter le voisinage avec les oignons, cela risque fort de faire pourrir les deux. Ça serait dommage alors que conserver dans un endroit frais, sec et aéré, les oignons ont une durée de vie de 2 à 3 mois.
Pour ce qui est des curcubitacées comme le potiron, par exemple, l’absence de luminosité et d’humidité lui convient aussi parfaitement.
En ce qui concerne les têtes d’ail, elles se conservent facilement 3 à 5 semaines dans les mêmes conditions si les gousses ne sont pas séparées. Sinon, elles ne se gardent qu’une dizaine de jours.




Les aromatiques au grenier

Pour ceux qui disposent d’un grenier, ils pourront y stocker tous les aromatiques qu’ils veulent. Plus chaud et plus sec que la cave, il offre un abri idéal à ce type de plantes. L’idéal avant de procéder à leur stockage est d’en faire des bouquets et de les suspendre tête en bas.
Haricots secs et fruits secs se conserveront également très bien à cet endroit.

Les bons gestes à faire avant le stockage

Avant de procéder au stockage, quelques gestes s’imposent notamment en ce qui concerne les légumes. Pour ce qui est des légumes racines, retirez-les du sol, laissez-les sécher quelques heures au soleil puis brossez la terre délicatement pour l’éliminer. L’idéal est de les mettre dans des silos en alternant une couche de légumes et une couche de sable bien sec.
Les fruits apprécieront quant à eux d’être installés dans des cagettes en bois. Espacez-les bien, cela facilitera la circulation d’air.
Si vous avez des fruits et légumes blessés ou tâchés, il est préférable de ne pas les mettre et de les consommer tout de suite, ils pourraient contaminer les autres ! Une surveillance régulière permet d’éliminer tout élément « suspect ».
Plutôt que de les laver, contentez-vous d’essuyer les fruits et légumes, cela suffira amplement.

Le savez-vous ?

  • Choisir des fruits et légumes frais de saison et à pleine maturité leur assure une meilleure conservation.
  • Cueillez plutôt vos fruits et légumes à la fraîche le matin ou tard le soir et de préférence par temps sec.
  • Si vous ne les épluchez pas, choisissez plutôt des fruits et légumes bio.
  • Citronner les fruits qui noircissent leur assure une meilleure conservation.
  • Sucrer les fruits rouges permet de les garder plus longtemps et de moins sucrer la préparation finale.

Derniers conseils : que vous congeliez vos fruits ou légumes ou que vous les mettiez en bocaux, pensez à bien étiqueter les contenants en inscrivant dessus le nom de produit et la date de préparation. Effectuez un contrôle régulier de ces pots permet d’éviter les mauvaises surprises. N’hésitez pas à jeter ceux dont les couvercles seraient gonflés ou mal fermés. Si vous constatez des traces de moisissures ou un changement d’aspect ou d’odeur, mieux vaut également évitez de les consommer et les mettre à la poubelle.

Corine Carré

Comment conserver ses fruits et légumes mieux et plus longtemps ?
5 (100%) 2 votes

Laissez un commentaire

Merci de prendre en compte un délai de publication de votre commentaire pour modération. Inutile de re-soumettre votre commentaire.