Planter un cerisier

Pour planter un cerisier, il faut disposer soit de noyaux de cerise soit acheter un plant chez un pépiniériste ou en jardinerie. Planter un cerisier nécessite de réfléchir au préalable à l’endroit  qui le recevra,  en sachant que c’est un arbre très esthétique avec une magnifique floraison et qui apporte un bel ombrage.

Il est également crucial de s’assurer que la pollinisation du cerisier sera assurée, puisque celle-ci est nécessaire pour la transformation des fleurs en fruits. Si certaines variétés de cerisiers sont auto-fertiles, la majorité aura besoin d’être à proximité d’un autre cerisier pollinisateur compatible ( les compatibilités sont à vérifier selon les variétés). Si vous habitez dans une zone avec beaucoup de jardins, il y a fort à parier que la pollinisation (assurée par le vent et les abeilles) se fera sans problème. Si vous habitez dans une zone isolée, il est préférable de planter plusieurs cerisiers compatibles.

planter cerisier au jardin

Planter un cerisier à partir d’un noyau

Planter un cerisier à partir d’un noyau présente l’avantage d’être gratuit, et surtout d’être l’occasion d’une nouvelle création, car il est le fruit d’une pollinisation de deux cerisiers différents et présentera donc différentes caractéristiques de ses ascendants. C’est peut-être le début d’une variété aux qualités exceptionnelles! Il faudra toutefois être patient, car la graine mettra de 5 à 10 ans pour commencer à produire.

La période idéale du semis est l’hiver. Mettez les noyaux de cerise dans un pot avec du sable et mettez dans un endroit frais à l’abri de la lumière pendant 3 mois pour la stratification. Plantez ensuite les noyaux à 2 cm de profondeur dans des pots arrosez et attendez la germination. Une fois germé, arrosez les plants fréquemment, vous pourrez les mettre en terre lorsqu’ils feront environ 60 cm.



Conseils d’achat pour les plants de cerisiers

Les cerisiers que vous trouverez dans le commerce se décomposent ainsi :

Le porte-greffe : c’est la partie basse du plant de pommier qui contrôle la vigueur et la croissance du tronc. Pour un arbre vigoureux et une grande longévité, choisissez le merisier comme porte-greffe, il préférera les sols à tendance argileuse. Pour un arbre de taille moyenne choisir le cerisier Sainte-Lucie, il aura alors une préférence pour un terrain sec et calcaire. Pour un arbre nanisant et une mise à fruit rapide choisir Maxma Delbard 14 (R) comme porte-greffe, nécessite un bon sol, pas trop sec.

Les cerisiers sont proposés sous forme de tige (la ramure se forme à 1,80 – 2 m du sol), demi-tige (les branches sont portées par un tronc de 1,30 m de haut), en quenouille et en gobelet (la ramure évasée est portée par un tronc de 1 m maximum). On trouve aussi des scions, jeunes arbres greffés depuis un an qu’il est nécessaire de former. La culture des cerisiers en palmette et autres formes plates reste difficile à mener et à réserver aux jardiniers expérimentés.

Une fois décidé, n’oubliez pas de regarder les points ci-dessous:

  1. Gardez les plants bien équilibrés afin qu’ils ne se développent pas que d’un côté
  2. vérifier si la plante présente des blessures
  3. vérifier le système racinaire de la plante en enlevant le godet: ne prenez pas celles au système racinaire trop développé.
  4. Pour plus de choix de variété, préférez le pépiniériste à la jardinerie

Quand planter le cerisier ?

Généralement, la plantation du cerisier se fait entre novembre et février, hors périodes de gel qui rendent le sol dur à travailler. Il est bon de suivre le vieil adage « À la Sainte Catherine (25 novembre), tout bois prend racine » : l’arbre bénéficie des pluies hivernales, qui convient parfaitement au développement du jeune aber. Planté trop tôt ou trop tard, le système végétatif gourmand ralentira le développement racinaire. Si vous avez acheté un plant, mettez-le en terre au plus vite et protégez les racines de terre si vous devez attendre un peu.

La préparation pour planter le cerisier

Les cerisiers sont des arbres rustiques qui s’adaptent très bien aux différentes régions. Ils ont besoin de soleil et il est préférable de les protéger du vent dans le nord de la France,  car les organes fertiles sont sensibles au froid. Ils s’intègrent bien aux autres arbres fruitiers (espacés d’une dizaine de mètres) ou dans les massifs d’arbustes. Vous pouvez aussi opter pour une culture en balcon avec une variété naine (pot d’au moins 40 cm, remplis de terre meuble et de terreau ).

Pour la plantation, creusez un trou d’environ 90cm de profondeur et 60cm de large (à adapter en fonction des racines du plant), retirez cailloux et  mauvaises herbes, ameublissez au fond du trou sur 20 cm, et mettez en place un lit de gravier ou de sable pour un bon drainage. Amender la terre retournée avec du compost bien mûr ou un peu de sable pour la rendre meuble.

La mise en place du cerisier

Il faut à présent préparer les racines de l’arbre en les coupant droit aux extrémités. Ensuite, il faut baigner ou enduire les racines de pralin, une boue argileuse ( autrefois faite de bouse de vache), qui va les protéger et stimuler la reprise.

Plantez un tuteur dans le trou qui aidera l’arbre à pousser droit (traité et au moins d’ 1m50), face au vent dominant pour éviter les chocs. Mettez en place le cerisier : enfoncez-le exactement au même niveau que dans le pot où il était. Remettez la terre amendée en place et arrosez copieusement, puis tassez la terre au pied. Enfin, attachez ( sans trop serrer pour laisser place à la croissance du tronc) l’arbre au tuteur.

Astuces pour planter un cerisier

Plantez des fraisiers au pied du cerisier, ces deux plantes s’associent très bien en culture.

N’utilisez jamais les feuilles de cerisier (ni d’ailleurs des autres fruitiers) pour la fabrication de votre compost, car elles renferment presque toujours des germes de maladies.

Planter un cerisier
4.5 (90%) 8 votes

4 commentaires

  1. J’aimerais commencer a faire les cerisiers pour vendre et transformer en jus pour vendre dans les gallons maid j’ai un problem avec le terrain. Je comprends pas quel type de terrain et comment devrais je faire l’etude pour comprendre le terrain???

  2. je souhaite planter deux ou trois cerisiers dans mon jardin dé jas planté de divers arbres fruitiers et se situe a
    JERBA terre sablonneuse .
    auriez vous des recommandations et des conseils a me donner
    je vous remercie d’avance de bien vouloir m’éclairer
    MAAMAR Moncef

  3. Bonjour,

    J’ai eu la surprise d’apprendre (je ne connais rien à la botanique) qu’un cerisier poussait dans mon jardin alors que je n’y mets que des fleurs. Actuellement le tronc mesure bien 2,50m. Est-ce que je dois replanter ce tronc le 25-11 comme recommandé mais surtout donnera-t-il des fruits et quand ?
    Dans un autre pré, j’avais un très vieux cerisier dont j’ai fait couper le tronc à 80 cm afin d’en faire une table avec une roue de charrette ; est-ce qu’il est possible de greffer sur ce vieux tronc coupé il y a 2 ans, ce nouveau tronc de mon jardin ?
    En clair, je ne sais pas quoi faire de ce tronc et autant que je profite de son développement inopiné !
    Quels conseils pouvez-vous m’apporter pour redonner vie (peut-être) à l’ancien cerisier décapité en greffant le nouveau ?
    Merci de bien vouloir m’éclairer.
    MPB

    • Bonjour Boquet, j’ai eu un peu la même expérience que la votre avec un cerisier il y a 2 ans. Il avait poussé à un endroit que je ne souhaitais pas non plus. Je me suis lancé dans le déplacement au mois de novembre. j’ai bien fait attention au moment de le déterrer, j’ai pris bien large (les racines sont assez grosses sur 40cm environ et plus fines après). J’ai fait un pralin, mis un mélange de compost et de terre au nouvel endroit, bien arrosé et hop ! au printemps d’après il a fait rapidement de belles feuilles, mais pas de fruits, rien. L’année dernière, j’ai eu quelques belles cerises, j’ai hâte de voir au printemps prochain ce que ça va donner ! voilà ma petite expérience. en tous cas ça se fait plutôt bien quand on fait ça dans les « règles » de l’art.

Laissez un commentaire

Merci de prendre en compte un délai de publication de votre commentaire pour modération. Inutile de re-soumettre votre commentaire.