Taille du cerisier

taille cerisierLa taille du cerisier vise à optimiser la croissance et la fructification, en s’assurant que les ressources du cerisier iront dans les parties les plus vigoureuses. Toutefois, la taille du cerisier est délicate car le cerisier, comme les autres fruitiers à noyaux, est très sensible à la taille et il faut donc être très prudent sur les parties que l’on va tailler et le bon timing pour le faire.

La taille du cerisier

Quand tailler le cerisier : alors que la plupart des arbres fruitiers sont taillés en hiver, taillez le cerisier en été, après la récolte des fruits.En effet le cerisier est vulnérable à la maladie des feuilles d’argent si on le taille en hiver, il faut donc attendre pour des températures plus chaudes.

Comment tailler le cerisier : au préalable, assurez vous d’avoir bien désinfecté et affuté vos outils de tailles. Coupez les branches mortes ou malades, pour aider l’arbre à concentrer son énergie sur les parties vigoureuses, et empêcher le développement de maladies. Coupez également les jeunes pousses à la base du cerisier qui consommeront de l’énergie alors qu’elles n’auront pas assez de soleil pour s’épanouir. Faites vos coupes en biais pour prévenir la stagnation d’eau qui contribue aux infections des plaies, et posez un mastic cicatrisant sur les branches que vous aurez taillé.

Les tailles de formation

Voici ici les tailles de formation basses tige qui permettent une récolte facilitée et une fructification plus rapide. On peut commencer à tailler le scion à partir du moment ou 4 bourgeons seront formés.

taille de formation

La taille en gobelet : est une forme de conduite adaptée à toutes les vigueurs de cerisier qui vise à étirer les branches dans la longueur.

  • 1ère année : rabattez (coupez) la tige à 60 cm du sol
  • 2ème année : gardez de 4 à 6 charpentières (branches principales) et rabattez les à 2 tiers
  • 3ème année : pincez les verticilles (fleurs), éliminez les rameaux intérieurs et rabattez les charpentières à 2 tiers
  • 4ème année : simple élagage

La taille en quenouille : est une forme de conduite basse tige pour porte greffe à faible vigueur. l’espacement entre les arbres est réduit à environ 5 mètres.

  • 1ère année : rabattez (coupez) la tige à 60 cm du sol ( posez un onglet si vous voulez que le rameau supérieur pousse à la verticale) et gardez 3 charpentières pendant la croissance.
  • 2ème année : rabattez la flèche (rameau supérieur) au dessus d’un bourgeon dans le sens opposé à celui de la première année, et rabattez les 2 charpentières au dessus d’un bourgeon extérieur.
  • 3ème année : rabattez la flèche au dessus d’un bourgeon dans le sens opposé à celui de la 2ème année et supprimez les pousses intérieures. Formez 1 ou 2 charpentières de plus si possible dans les espaces libres.
  • 4ème année : si impossible pendant la 3ème année, forme 1 ou 2 charpentières de plus. Puis élaguez simplement le cerisier.
Taille du cerisier
4.8 (95%) 4 votes

4 commentaires

  1. Bonjour,
    J’ai un cerisier dans mon jardin mais celui-ci mesure plus de 4m il est jeune 2/3 ans je pense, il dispose de quelques ramifications à sa cime,à produit une seule cerise et quelques feuilles cet été. Mais il ne ressemble vraiment a rien. Je ne sait pas comment le tailler pour réduire sa hauteur et permettre le développement de branche à l’horizontale.
    Merci pour vos conseils.

    • Bonjour, il y a de nombreuses réponses à votre question dans les commentaires de cet article. Mais “en gros” méfiez vous de la taille de votre cerisier, allez y avec précaution et choisissez de préférence l’après fructification pour faire la taille (juillet août).

  2. J AI UN CERISIER MAIS JE C EST PAS COMMENT LE TAILLER IL EST ASSEZ VIEUX ET Y A PLEIN DE BRANCHE QUI SON MORTE COMMENT JE FAIT MERCI

    • Par défaut vous pouvez ne pas hésiter à couper toutes les branches mortes, ça ne peut faire que du bien à l’arbre. Pour le reste, c’est du cas par cas, le cerisier est un arbre fragile qui n’aime pas trop la taille. Je vous conseille de tailler les branches qui vous dérange le plus et d’y aller progressivement comme mentionné dans l’article. Pas trop d’un coup, vous voyez comment l’arbre réagit l’année suivante et en fonction, vous continuer l’année suivante… Toujours tailler en été, après la récolte ou les mois chaud.

Laissez un commentaire

Merci de prendre en compte un délai de publication de votre commentaire pour modération. Inutile de re-soumettre votre commentaire.