Culture du figuier

culture de la figueLa culture du figuier est possible partout en France, car le figuier est un arbre robuste et peu exigeant. La culture du figuier est donc relativement simple, mais il s’agit toutefois de bien choisir des variétés adaptées à son climat et à son espace disponible. Il est alors tout à fait possible d’avoir une récolte continue qui s’étale entre juin et octobre.

La biologie du figuier

Fructification du figuier: la figue est en fait un réceptacle renfermant les fleurs. Un figuier peut être mâle (caprifiguier), femelle ou hermaphrodite. Seuls les figuiers femelles sont cultivés, car eux seuls produisent des fruits comestibles. Ces figuiers sont soit pollinisés par le blastophage, petit insecte de la famille des guêpes, ou sont auto fertile (ce sont les variétés que l’on trouve en jardinerie).

Développement du figuier: selon les variétés, la taille du figuier varie énormément. Un figuier adulte peut occuper de 5 à 7 m² pour les arbres de petit développement à plus de 75m² pour les plus gros. Il s’agit donc de prévoir en fonction de l’espace pour choisir une variété adaptée. Il est par ailleurs possible de cultiver un figuier en pot ou contre un mur si votre espace est limité.

Semis, bouture et marcotte de figuier

Vous pouvez démarrer la culture de la figue à partir de graines, de bouture ou de marcotte, que vous pouvez produire vous-même ou acheter en jardinerie. Il n’y a pas de solution meilleure que l’autre et chacun a ses avantages et inconvénients.

Graines de figues: elles coûtent moins cher à l’achat et sont récupérables gratuitement sur une figue mûre. Assez difficile à trouver dans le commerce. Nécessite un semis qui est relativement fragile (voire technique du semis (article bientôt disponible) ). Les graines produiront aussi bien des figuiers que des caprifiguiers (mâles), et seuls les premiers donneront des fruits.

Plants de figuiers: achetés dans le commerce, ou produits par bouturage ou marcottage, ils sont plantés dans le sol directement. Ils arrivent à maturité plus rapidement et sont moins fragiles. Un plant est prêt pour être planté sans trop de risques au bout de 3 ans.

Bouturage du figuier : La période la plus favorable est début mars. Coupez une pousse de l’année précédente en tronçons de 15 à 25cm et plantez-les dans une terre riche en humus en laissant dépasser 1 ou 2 yeux, et sélectionner ensuite les boutures les plus vigoureuses. Protéger des gelées printanières et du soleil en cas de forte chaleur. On peut  procéder par marcottage.

Planter un figuier

Ou planter un figuier: le figuier a besoin de soleil et de chaleur. L’idéal est donc de l’abriter du vent,  par exemple le long d’un mur orienté au sud (le figuier se palisse d’ailleurs facilement). Le figuier est peu exigeant sur la nature du sol, c’est un des arbres les plus accommodants et les plus robustes qui soient.

La préparation pour planter le figuier: creusez un trou d’environ 90cm de profondeur et 60cm de large (à adapter en fonction des racines du plant), retirez cailloux et  mauvaises herbes, ameublissez au fond du trou sur 20 cm, et mélangez du compost à la terre.

La mise en place du figuier: Il faut à présent préparer les racines de l’arbre en les coupant droit aux extrémités. Ensuite, il faut baigner ou enduire les racines de pralin, une boue argileuse, qui va les protéger et stimuler la reprise. Enfoncez-le dans le sol exactement au même niveau que dans le pot où il était. Remettez la terre amendée en place et arrosez copieusement, puis tassez la terre au pied.

Taille du figuier: le figuier cicatrise mal, donc il est bon de le limiter à la taille d’entretien en supprimant les rameaux âgés qui ne fructifient plus et de bien protéger les plaies avec un mastic adapté.

Entretien du figuier: paillez le figuier et arroser uniquement pendant les périodes sèches et surtout pas lorsque les figues mûrissent, elles éclateraient.

Récolter et conserver les figues: la maturité de la figue n’est pas toujours évidente à estimer, car très étalée dans le temps, et variante selon les espèces. Le plus simple est de tâter les fruits qui doivent être mous, et de tester. Vous pouvez conserver les figues fraîches un jour ou deux dans un réfrigérateur, bien enveloppées, car elles absorbent facilement les odeurs. Entières, quelques mois au congélateur.

Maladies et ravageurs de la figue

La teigne: ce petit papillon gris de 10-15 mm d’envergure pond ses œufs dans les tiges ou dans le sol. Les feuilles sont trouées par les larves et sont tapissées de fil de soie et excréments noirâtres. Mettez en place des pièges à phéromones ou utilisez le Bacille de Thuringe en cas d’invasion trop importante.

Le chancre du figuier: maladie provoquée par une bactérie. On constate des bourrelets cicatriciels et des déformations. Éliminez les rameaux atteints. Excisez les lésions chancreuses et appliquez sur les plaies des produits désinfectants et cicatrisants conseillés localement.

Culture du figuier
3 (60%) 5 votes

3 commentaires

  1. Bien. Mais la technique de semis (voire technique du semis) citée n’est pas expliquée ^^.

  2. Pour un figuier en région méditerranéenne a côté d’un mur qui produit des fruits tous les ans mais ceux ci n’arrivent pas a maturité et tombent ,comment remédier au problème? merci

Laissez un commentaire

Merci de prendre en compte un délai de publication de votre commentaire pour modération. Inutile de re-soumettre votre commentaire.