La culture de la fraise

La culture de la fraise est possible en France quel que soit votre climat et fait le plus grand bonheur des gourmands!  La culture de la fraise est rapide, simple et idéale pour le jardinier débutant ou même pour des enfants. De plus en mélangeant les variétés, la culture des fraises donnera des récoltes entre mai et les premières gelées.

La biologie du fraisier

Fructification du fraisier: les fleurs du fraisier doivent être pollinisées (croisée ou non) pour donner des fraises, aidée par le vent et les insectes. En cas de pollinisation défectueuse (protection des plants, mauvaises conditions météorologiques, maladies, traitements chimiques, etc…) les fruits seront difformes. Il est possible d’aider la pollinisation avec un pinceau souple en caressant chaque fleurs pour passer le pollen d’une fleur à une autre.

Développement du fraisier: un fraisier donnera de bonnes récoltes pendant au moins 3 ans, il est donc conseillé de renouveller vos plants au delà. Vous aurez les plus gros fruits la 1ère année, puis la taille diminue mais le nombre de fruits augmente sur les 2 autres années. Le fraisier se multiplie naturellement en développe des tiges rampantes appelées « stolons »  qui forment des noeuds qui vont devenir des nouveaux plants de fraisiers.

Semis, plant et marcotte de fraisier

la fraiseVous pouvez démarrer la culture de la fraise à partir de graines, d’un plant ou d’une  marcotte, que vous pouvez produire vous même ou acheter en jardinerie. Il n’y a pas de solution meilleure que l’autre et chacun a ses avantages et inconvénients.

Graines de fraises: Assez rare dans le commerce. Faite le semis au mois de mars faisant germé les graines entre 2 feuille d’essuie tout humidifiée dans un milieu chaud ( 24 à 28 degrés). Une fois germé, disposez les dans des godets et couvrez d’une fiche couche de terreau, et maintenez humide au brumisateur. Vous pouvez repiquer quand le plant aura 3 feuilles ( en protégeant du froid avec un châssis en hiver). Laisser grandir jusqu’à plantation en septembre.

Plants de fraisier: Achetés dans le commerce,  ils sont plantés dans le sol directement. Ils sont certifiés indemne de virus.

Marcottage du fraisier : à faire fin juillet sur un stolon d’un de vos fraisier , repérez un noeud qui pas encore enraciné dans le sol. Plantez-le dans un godet rempli de terreau et maintenez en place à l’aide d’un arceau en fil de fer. Laissez un mois d’enracinement puis coupez le stolon. Veillez à arroser le godet s’il fait sec.

Planter un fraisier

Ou planter un fraisier: le fraisier aime le soleil et n’aime pas trop le vent (pollinisation). La plante est peu sensible au froid, sauf à la période de floraison au printemps ou elle craint le gel, et pour les jeunes plants,ce qui peut nécessiter l’utilisation de cloches. On peut facilement cultiver la fraise dans des bacs ou pots, mais trop de chaleur risque de limiter la formation des fruits.

La préparation pour planter le fraisier: amendez le sol avec un fertilisant de fond au moins 1 mois à l’avance, l’idéal étant le compost en couverture pendant l’hiver.

La mise en place du fraisier: plantez fin juillet vos marcottes et complétez la ou les plants n’auront pas pris avec des plants en septembre. Pour les variétés remontantes, elles peuvent être plantées jusqu’à la fin mars. Plantez au même niveau que dans le pot car trop enfoncé, il y a un risque de pourriture, et pas assez enfoncé, les racines pourraient s’assécher.

Entretien du fraisier: paillez les fraisier et arrosez surtout entre mars et mai, puis quand les fruits commenceront à grossir. Sur les fraisiers remontants, vous pouvez pincez les fleurs de printemps si vous souhaitez avoir une récolter plus abondante en automne ( surtout si vous avez également des fraisiers non remontants). Egalement, supprimez les stolons qui consomme de l’énergie, sauf ceux que vous utiliserez pour le marcottage. Apportez de l’engrais bio riche en potassium au printemps, puis riche en azote pendant la fructification. Enfin protégez vos plants du froid et des ravageurs ( cloches, filets, etc…).

Récolter et conserver les fraises: La maturité de la est étalée dans le temps, la récolte se fait donc au fur et à mesure. Les fraises sont très périssables. Réfrigérées, elles peuvent se conserver quelques jours. Pour une conservation correcte, ne pas les laver, ni les équeuter, ni les entasser.

Maladies et ravageurs de la fraise

La limace et les oiseaux: pour les oiseaux, vous pouvez mettre en place des filets protecteurs. Pour les limaces, voir les pièges à limace dans notre page sur les insecticides bio.

Mildiou et botrytis: prévention en pulvérisant du purin d’ortie dans les périodes chaudes et humides. N’arrosez pas le feuillage, mais la base des plantes. Le paillage préviendra la contamination par le sol. Enfin détruisez les parties touchées au plus vite.

Merci de noter cet article

Laissez un commentaire

Merci de prendre en compte un délai de publication de votre commentaire pour modération. Inutile de re-soumettre votre commentaire.