Culture du citronnier

citronnier-citronLa culture du citronnier n’est pas possible partout en France, car le citronnier est sensible aux basses températures et exigeant en terme de nature de sol et de qualité d’ensoleillement pour bien fructifier . La culture du citronnier hors climat méditerranéen passe donc souvent par la culture en pot à condition d’avoir un endroit ensoleillé et frais pour le rentrer en hiver pour le protéger du froid. De plus la culture du citronnier est relativement délicate et nécessite beaucoup de présence.

La biologie du citronnier

Fructification du citronnier : Le citron est le fruit du citronnier, qui a la particularité de fructifier plusieurs fois dans l’année en fonction du climat et des variétés. Les fleurs (donc les fruits) ne sont portées que par les pousses de l’année.

Développement du citronnier : le citronnier peut atteindre de 5 à 7 mètres de haut en extérieur, mais son développement varie s’il s’agit d’un plant avec un porte greffe. Pour la culture en intérieure, il faut alors choisir une variété adaptée en taille (Meyer). La production commence 4 ou 5 ans après la plantation et va en augmentant jusqu’à la quinzième année. un arbre donne de 200 à 600 fruits par an et vit environ 80 ans.

Semis et bouture de citronnier

Vous pouvez démarrer la culture du citronnier à partir de graines, de bouture ou de marcotte, que vous pouvez produire vous même ou acheter en jardinerie. Il n’y a pas de solution meilleure que l’autre et chacun a ses avantages et inconvénients.

Graines de citron : elles coutent moins cher à l’achat et sont récupérables gratuitement sur un citron du commerce. Pour tester les graines de citrons aptes au semis, trempez les pendant une nuit dans un récipient d’eau et supprimez celles qui flotteront à la surface le lendemain, et celles de trop petite taille.

Puis séchez les graines, placez les dans une enveloppe et mettez les 3 semaines au frigo car la graine de citron a besoin d’une période de dormance qui sera simulée par le froid. Faites le semis dans des pots individuels avec un mélange de terre léger et bien drainé, la germination arrivera dans les 3 semaines après plantation. Il faudra encore s’armer de patience car l’arbre mettra quelques années avant de commencer à produire des citrons.

Plants de citronnier : Achetés dans le commerce, ou produit par bouturage ou marcottage, ils sont plantés dans le sol ou dans une pot directement. Ils arrivent à maturité plus rapidement et sont moins fragiles.

Bouturage du citronnier : La période la plus favorable est début mars. Coupez en biseau une pousse de l’année précédente en tronçons de 15 à 25cm. Supprimez les feuilles de la partie qui sera enfoncée dans le sol et réduisez de moitié les autres feuilles pour limiter l’évaporation. Saupoudrez légèrement d’hormones de bouturage et  plantez les dans un terreau adapté, et veillez ensuite à garder les boutures dans l’humidité (brumisateur) et la chaleur ( entre 20 et 25 degrés). Sélectionnez ensuite les boutures les plus vigoureuses.




Planter un citronnier

Il est capital de choisir une variété adaptée à votre climat.  Le citronnier commun ne s’adaptera en extérieur qu’au climat méditerranéen. Pour un climat plus froid, il faudra choisir des plants avec un porte greffe adapté (Poncirus Trifoliata ou hybrides). Si vous souhaitez cultiver en pot pour rentrer le citronnier en hiver dans une véranda ou serre il vous faudra choisir une variété à petit développement et le tailler en conséquence.

Ou planter un citronnier : la culture du citron a besoin de soleil, d’humidité et de chaleur en hiver. L’idéal est donc de l’abriter du vent pour éviter le dessèchement,  par exemple le long d’un mur orienté au sud. Le citronnier a besoin d’un sol très bien drainé et légèrement acide.

La préparation pour planter le citronnier : creusez un trou adapté en largeur en fonction du plant et d’au moins 1 mètre de profondeur, retirez cailloux et  mauvaises herbes, ameublissez au fond du trou sur 20 cm, et mélangez du compost et du sable à la terre. Vous pouvez également mettre en place un lit de gravier pour améliorer le drainage.

La mise en place du citronnier : Il faut à présent préparer les racines de l’arbre en les coupant droit aux extrémités. Ensuite, il faut baigner ou enduire les racines de pralin, une boue argileuse, qui va les protéger et stimuler la reprise. Enfoncez le dans le sol exactement au même niveau que dans le pot ou il était. Remettez la terre amendée en place et arrosez copieusement, puis tassez la terre au pied.

Taille du citronnier : le citronnier cicatrise mal, donc il est bon de le limiter à la taille d’entretien en supprimant les rameaux âgés qui ne fructifient plus et de bien protéger les plaies avec un mastic adapté. Une taille légère tous les deux ans après la fructification suffit pour renouveler les tiges et conserver à l’arbre des proportions raisonnables.

Entretien du citronnier : paillez le citronnier pour prévenir les mauvaises herbes et limiter l’évaporation d’eau. L’arrosage du citronnier est certainement la partie la plus délicate car il déteste autant le dessèchement que trop d’eau (d’où l’importance d’avoir une terre très bien drainé). Pour un arbre en extérieur, arrosez abondamment une fois dans la semaine (pluie ou manuellement) et 2 fois en période très sèche.  Pour un arbre en pot, arrosez normalement dès que la terre est sèche. Surveillez le jaunissement et la chute des feuilles qui vous indiquera que l’arbre aura reçu trop d’eau. Si vous le citronnier est asséché pendant plusieurs jours, il perdra ses feuilles au moment ou il recevra à nouveau de l’eau. Enfin, si l’arbre perd toutes ses feuilles, il peut encore repartir si vous reprenez le rythme normal et régulier.

Récolter et conserver les citrons : La maturité du citron n’est pas toujours évidente à estimer, car très étalée sur toute l’année. Vous pouvez récolter quand la couleur de l’écorce est jaune brillant. Vous pouvez conserver les citrons deux semaines à températures ambiantes et jusqu’à 2 mois dans un réfrigérateur, bien enveloppées. Vous pouvez également presser le jus et les transformer en glaçons au congélateur.

Maladies et ravageurs du citron

Le Mal Secco : c’est la plus grave des maladies fongique du citronnier, qui pénètre dans la plante au niveau des blessures. On observe tout d’abord une chlorose des feuilles et des pousses puis un dépérissement des brindilles et des branches. Les feuilles desséchées tombent ensuite. Les brindilles et branches infestées présentes des zones gris plomb à gris cendré. Sur ces zones apparaissent des petits points noirs.

Dès la manifestation des premiers symptômes, tailler les rameaux atteints (voir la branche entière) et les brûler. Ne pas laisser de bois de taille infectés au sol. Bien désinfecter les outils de taille et les plaies de taille. Le greffage des arbres attaqués avec des cultivars ou des espèces résistants est aussi une méthode pour sauver les arbres atteints.

La cochenille : insecte piqueur et suceur, est un redoutable prédateur du citronnier, qui exsude le trop-plein de sève élaborée, très sucrée. Cela attire les fourmis qui s’en « régalent » et en font une ample récolte. Les symptômes sont la chute des feuilles et le dépérissement général de la plante. Pulvériserez le feuillage  (et particulièrement le dessous) avec un insecticide bio adapté en cas d’invasion trop importante.

Culture du citronnier
4.67 (93.33%) 3 votes

14 commentaires

  1. J’ai un citronier en pot qui est rempli de bébé citrons faut-il en supprimer

    • Bonjour, oui si il y en a beaucoup vous pouvez en enlever quelques uns afin de laisser les autres mieux se developper

  2. j’ai un citronnier en bonne santé, seul bémol, les citons n’arrive pas à terme, ils tombes, comment faire et pouquoi, merci

    • Bonjour, vous êtes situé dans quelle région ? quelle est l’exposition de votre plant ? à quelle fréquence l’arrosez vous ?

  3. J’ai planté une graine de citron et j’ai une plante depuis presqu’un ans elle est envirent 20 cm de haut , c quand je devrais faire la premier tailles . Merci à l’avance !

    • Bonjour Carole, attendez que le plant prenne des forces (35 ou 40 cm) et commencez doucement les premières tailles si vous souhaitez « orienter » le branchage.

  4. J,ai deux citronier environ 12 ans il sons a l’extérieur dans un bac de un mètre de diamètre je les est protégées par un voile hivernage trois épaisseur,il se portais a merveille avec beaucou de citronsgros et petit puis soudain les feuilles on tournes et les citrons ce sont ramollir ceci en l espace de quatre jour cela fais la deux ème années quille son en plaine terre avec du terreau agrume merci de me donner conseil

  5. bonjour,
    j’ai le même problème que Jean Pierre. J’habite dans l’Hérault, mon citronnier en pleine terre était magnifique et puis d’un coup les feuilles se sont séchées et sont tombées. Maintenant les citrons se ramollissent, se tachent et pourrissent. Je ne sais pas comment le soigner. Il y a un mois environ j’en ai ramassé une trentaine et ils étaient parfaitement sains. L’hiver nous ne l’arrosons jamais. Merci pour vos conseils.

    • Bonjour, nous sommes au mois de février, sachez que le citronnier ne supporte pas les températures en dessous de -5°c. L’hiver étant froid en France cette année, ça ne serait pas votre problème ? Il n’aurait pas pris un gros coup de froid ?
      Si l’hiver est sec par chez vous, l’arroser modérément est nécessaire et ça ne lui fera pas de mal. Pour les plants en pot, il est important que l’eau ne stagne pas au fond du pot, il faut donc s’arranger pour que l’eau s’écoule bien. Sinon pensez à pincer votre agrume, il vous le rendra bien.

      • Bonjour,
        Nous avons un citronnier est dans un grand pot en bois, en extérieur sur une terrasse depuis 7 ou 8 ans. Déplumé du centre; au printemps 2016, nous avons fait une taille sévère et l’avons ré-empoté dans un pot plus grand .
        Résultat très satisfaisant pour la remise en forme .
        Nota: suite à cette taille sévère, en 2016, il n’a pas fleuri.
        Cet hiver il est resté à l’extérieur et, pendant les jour et nuits froids nous l’avons protégé avec un voile.
        Déception, les branches du côté le plus exposé ont pris un coup de froid, perdu leur feuilles et pour le moment, nous ne voyons aucun signe de redémarrage.
        Nous venons juste de l’arroser très légèrement
        Nous serions reconnaissants de pouvoir bénéficier de conseils.
        Salutations et merci.

        • Bonjour, selon la région où vous habitez, peut-être fait-il encore un peu trop frais pour qu’il redemarre ?

  6. bonjours mes agrumes ont certaines feuilles qui se recroquevlle et je voudrai savoir combien de fois je doit les arroser sachant que j habite perpignan dans les p o

    • Bonjour, selon l’emplacement (si il est dans une véranda, derrière une fenêtre ou à l’extérieure) de votre plant et si ils sont en pots ou pas, il faut arroser votre citronnier régulièrement, mais il ne faut pas trop arroser votre plant. Conserver une certaine humidité est idéal. Si votre plant est en pot, attention à l’eau qui stagne. Il est bénéfique de faire un paillage au pied de vos plants.

Laissez un commentaire

Merci de prendre en compte un délai de publication de votre commentaire pour modération. Inutile de re-soumettre votre commentaire.