Planter un framboisier

Après avoir percé le mystère sur les origines et les différentes variétés de framboisiers. Je m’intéresse aujourd’hui aux différentes techniques utilisées pour planter cet arbuste. En ce sens, je tiens à préciser qu’il est possible de planter des framboisiers afin de confectionner une haie gourmande en utilisant leur forme buissonnante. Pour les passionnés de jardinage, c’est un arbuste qui se plante souvent en bordures. Voici quelques conseils et astuces pour bien planter vos framboisiers.

D’abord, où trouver des framboisiers ?

Le framboisier est une plante que vous pouvez trouver facilement chez votre voisin. En effet, c’est une plante qui se reproduit facilement après la séparation de touffes. Il est aussi possible de trouver des touffes à l’achat. Dans  ce cas, les framboisiers sont vendus sous différentes formes, notamment à racines nues, en godets traditionnels ou touffes venues. Vous noterez sans doute que les variations de prix peuvent être assez importantes d’un vendeur à un autre. Alors, si votre voisin possède quelques pieds de framboisiers, n’hésitez pas à le solliciter.

À quelle période planter le framboisier ?

Le framboisier peut se planter pendant toute l’année. Cependant, la meilleure période reste celle allant de novembre et mars (automne et au début du printemps), surtout si vous optez pour les conteneurs. C’est en effet une plante qui résiste bien à l’hiver et à la gelée pour fleurir à l’arrivée du soleil. Il faut dire que le framboisier supporte mal les sols compacts ou argileux. Le mieux, ce serait de le planter sur une terre fraîche et légère. À noter aussi que la productivité du framboisier dépend largement de la quantité de lumière qu’il reçoit. Il faut alors veiller à ce qu’il soit planté dans une zone ensoleillée.

Comment planter un framboisier ?

Après leur livraison en racines nues, il faut veiller à planter les framboisiers à environ 40 cm les uns des autres. Je vous conseille surtout de les planter sous 8 jours après leur livraison ou plutôt les mettre dans une jauge à l’ombre. En pratique, le framboisier est très facile à planter. Il faudra d’abord enlever les mauvaises herbes, les cailloux et surtout fertiliser le sol avant de creuser un trou entre 40 et 50 cm en largeur et en profondeur. Au fond du trou, il est possible de placer une poignée de corne torréfiée que vous pourrez mélanger avec de la terre et du fumier. Pour une meilleure pousse, vous pouvez choisir de recouper l’extrémité des racines afin de leur redonner plus de fraîcheur. Pour combler le trou, il est préférable d’utiliser du terreau et ensuite arroser abondamment. À noter que le framboisier est une plante très peu exigeante en eau et vous n’aurez pas à l’arroser fréquemment.

Prendre en compte le palissage

Pour cultiver de manière efficace le framboisier, il existe deux formes de palissage suivant la disposition de votre jardin. D’abord, le palissage en éventail qui est la méthode la plus adaptée lorsque vous avez un jardin amateur. En effet, il s’agit de palisser contre le mur ou entre des fils tendus. Pour cette seconde option, vous allez monter une armature de fil avec des rangées (2 ou 3) d’une hauteur de 1.5 m. Vous avez aussi le palissage à la hollandaise qui est une méthode assez originale où vous aurez à tendre 2 lignes de fil de fer parallèles avec un espacement de 1 m. C’est surtout une méthode qui permettra aux framboisiers de bénéficier d’un bon taux d’ensoleillement et vous pourrez surtout les entretenir plus aisément. Pour l’entretien, il faudra veiller à supprimer les tiges desséchées en hiver.

Vous avez quelques minutes de plus ? N’hésitez pas à commenter cet article.

Planter un framboisier
3.7 (73.33%) 3 votes

Laissez un commentaire

Merci de prendre en compte un délai de publication de votre commentaire pour modération. Inutile de re-soumettre votre commentaire.