La consoude au jardin bio

Rencontré à diverses occasions, je laisse dans cette article la parole à Maxime Morvan basé dans le centre Bretagne qui est un spécialiste la consoude. Il vous présente cette plante magnifique qui favorise la vie microbienne du sol et l’assimilation des minéraux présents dans le sol. La plante est donc un excellent fertilisant pour nos fruits et légumes au jardin et complémentaire avec l’ortie (pour son Azote).consoude jardin bio engrais naturel

A la demande de Luc je suis très heureux de vous présenter un article sur ma plante fétiche : La consoude. Depuis ma retraite j’essaie de convaincre le maximum de personnes de cultiver cette plante extraordinaire. Extraordinaire est bien le mot qui convient : pensez que :

  • La consoude vous permet de fabriquer, à vie, votre propre engrais naturel. Vous dépenserez moins d’argent et vous produirez au naturel !
  • Vous pourrez nourrir les abeilles indispensables à la pollinisation et vous pourrez produire du bon miel et récolter plus de fleurs et de fruits.
  • Beaucoup de jardiniers aiment la plante et considèrent que c’est une belle plante ornementale ; c’est, bien sûr, une question de goûts !
  • La consoude est une plante officinale qui permet de guérir de nombreux bobos. Le nom consoude veut dire dans toutes les langues, y compris le grec, le latin, le breton, l’anglais, l’italien… la plante qui soude. Elle permet de consolider les fractures, de guérir les brûlures, de soigner les coupures… De plus en plus de jardiniers utilisent leur jardin comme pharmacie. Si c’est votre cas : plantez la consoude !
  • La consoude est super pour nourrir vos animaux de basse-cour en particulier les poules. La consoude contient toute une palette d’acides aminés, mais elle contient aussi beaucoup de xanthophylles qui permet de mieux colorer les jaunes d’œufs. En fait il s’agit principalement de lutéine (une xanthophylle), un des composants majeurs de la macula. En mangeant des œufs de poules nourries, en partie, à la consoude, vous diminuez les risques d’apparition de la DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge). C’est en tout cas le résultat actuel de nombreuses études scientifiques.
  • Certains consomment aussi les feuilles de consoude. Pour ma part je n’aime pas beaucoup. D’autre part certaines personnes considèrent qu’il ne faut pas en consommer, la consoude serait « cancérigène ». Les avis sont partagés, à vous de vous faire votre propre opinion.

J’espère que je vous ai convaincu de planter la consoude dans votre jardin. Essayer c’est l’adopter !

C’est quoi cette consoude ?

C’est une plante de la famille des borraginacées, comme la bourrache, plus connue.
C’est une plante pérenne, vous la plantez une fois, vous récoltez tous les ans.
La consoude est une plante à racines pivotantes, elle va chercher les nutriments jusqu’à 2 mètres de profondeur.

Composition de la consoude :

Le présent article ne se veut pas complet, juste une information de base. Vous trouverez plus d’informations sur la composition sur le site B-actif : http://www.b-actif.fr

Simplement disons qu’un des composants les plus utiles de la consoude c’est sans doute l’allantoïne. Cette substance favorise la multiplication cellulaire.  Pour le jardin, le taux de bore dans la consoude est aussi très utile car associé à l’allantoïne c’est ce qui explique en partie  l’action positive de la consoude sur la floraison et la fructification.

Combien de consoudes faut-il planter dans votre jardin ?

Tout dépend de votre utilisation et de la taille de votre potager. Commencez par 10 pieds. Vous pourrez ensuite les multiplier à votre guise. Si vous envisagez d’utiliser la consoude en paillage, pensez au moins à 30 pieds immédiatement.

La fabrication du purin de consoude

Le purin est de loin l’utilisation la plus fréquente de la consoude au jardin. Rien de plus facile.

Comme pour le purin d’orties, vous récoltez des feuilles (et même des tiges et des fleurs), vous les mettez dans l’eau à raison de 10 litres d’eau par kilo de feuilles. Utilisez de préférence un ustensile en plastique (poubelle par exemple), évitez un récipient en fer et si possible utilisez l’eau de pluie ou de mare ou de rivière.

En été votre purin sera prêt à l’emploi en 10 jours environ, en période plus froide il vous faudra 3 semaines à un mois. Pour info, le purin est prêt quand il ne produit plus de bulles.

OK, la fabrication de purin est facile, mais pas très glamour : l’odeur est réellement désagréable : faites votre mixture le plus loin possible de la maison.

Voilà, vous avez les premières infos nécessaires pour planter la consoude.

Je conseille vivement de planter la variété bocking 14, normale, j’en vends !!!  http://www.b-actif.fr/achat-bouture-consoude-bocking-14.html

plus-un-jardin sans-consoude-engrais-naturelPlus sérieusement, à moins de savoir la maitriser, ne plantez pas la consoude officinale, votre jardin va être envahi. Par contre si vous en trouvez au bord des chemins ou des ruisseaux, cueillez là, elle est très bonne, elle contient juste un peu moins d’éléments fertilisants que la bocking14.

La consoude au jardin bio
3.5 (70%) 2 votes

Laissez un commentaire

Merci de prendre en compte un délai de publication de votre commentaire pour modération. Inutile de re-soumettre votre commentaire.