Le lombricompostage : de la nitro dans le composteur

compost-verre-lombricompostLes jardiniers savent que les vers de terre aident à décomposer les matières organiques, améliorent la structure du sol et produisent du fertilisant naturel. Les chercheurs ont à présent démontré que le compost de ver de terre, le lombricompost, permet aux plantes de grandir plus vite.

Des chercheurs de l’université de l’Ohio ont démontré  qu’en incorporant entre 10 et 20% de lombricompost dans du terreau , on améliore de 40% la croissance des tomates et poivrons par rapport à un terreau normal. « Même en donnant tous les fertilisants nécessaire à une croissance optimum, les plantes poussent mieux dans un sol amendé au lombricompost » conclut le professeur en horticulture Metzger de l’université de l’Ohio.
Le lombricompost améliore la germination et la croissance des concombres, et des chercheurs italiens ont fait le même constat avec les carottes.

Toutefois, les vers de terre que vous trouverez dans votre jardin ou votre compost d’extérieur ne sont pas de l’espèce les plus adaptées pour le lombricompostage, et certains ne survivraient pas en captivité. Le meilleur moyen est donc de trouver un distributeur de vers de terres spéciaux. L’ Eisenia fetida et andrei sont considérés comme étant les meilleurs espèces pour le compostage.

Vous pouvez vous procurer un lombricomposteur, ou construire le votre, en s’assurant de ménager des trous pour le drainage et l’aération, et en disposant un grillage fin pour éviter que les vers ne s’échappent.

Pour nourrir vos petits protégés, vous pourrez y mettre vos déchets de fruits et légumes, thé et marc de café, riz, pâtes, pain, mais il faut éviter la viande, laitage, et les graisses.  N’oubliez pas de couvrir d’une couche de papier journal découpé en petit morceaux qui tiendront les mouches à distance et feront une nourriture appréciée des vers.
Petite astuce: ajoutez les coquilles d’oeufs broyées pour éviter trop d’acidité.  Elles ne seront pas mangées par les vers et vous pourrez ensuite les réutiliser dans le jardin.

Maintenez un humidité constante, en mouillant les couches de papier journal si besoin. Mettez le composteur à l’abri du soleil et de la pluie, éventuellement dans le garage ou dans le cellier.

Le lombricompostage est une affaire de patience: cela prendra entre 6 mois et 1 ans avant de pouvoir collecter votre premier compost. En effet une période d’acclimatation et la mise en place de la reproduction est nécessaire à la bonne production.


Merci de noter cet article
Tagged as: , ,

1 commentaire

  1. Mon lombricompost arrive à maturité et je vais pouvoir l’utiliser bientôt dans mes plantations. J’espère qu’il aura autant d’effet que décrit dans cet article !

Laissez un commentaire

Merci de prendre en compte un délai de publication de votre commentaire pour modération. Inutile de re-soumettre votre commentaire.