Culture de la pomme de terre

culture pomme de terreLa culture de la pomme de terre est relativement simple  mais peut prendre des formes différentes qu’il convient de regarder de près, pour choisir au mieux en fonction de ses besoins, de l’espace disponible ou de la compatibilité de son sol.

Que ce soit sur le sol ou en structure hors sol, nous choisissons ici de vous présenter une culture sans travail du sol avec utilisation de paillis.

Préparation à la culture de la pomme de terre

Quand planter les pommes de terre?

Pour planter les pommes de terre, il faut un sol relativement meuble et bien drainé. Pour ce faire, l’idéal est donc de mettre en place un engrais vert avant de planter les pommes de terre.

On peut commencer la plantation des pomme de terre, une fois les risques de gels éloignés (après le 15 mars, sauf dans le sud de la France). La terre doit être suffisamment réchauffée, au moins 8 °C, pour permettre le début de la croissance du plant de pomme de terre. Si l’on est impatient de mettre en terre les plants pour une récolte en primeur, il faudra les protéger du froid avec un film ou un tunnel plastique. Il est également intéressant de se pencher sur le calendrier lunaire pour planter ses pommes de terre.

La préparation de la terre pour planter les pommes de terre:

Les conditions idéales sont un sol acide avec un PH entre 6 et 6.8, meuble et bien drainé. Si votre sol est lourd et mal drainé, tournez vous vers un mode de culture en structure ou vous pourrez amender le sol de façon adéquate. Choisissez un emplacement bien ensoleillé et évitez de planter après de trop fortes pluies.

Si vous avez mis en place un engrais vert, détruisez le et garder le pour le paillis. Apportez au sol un engrais bio de fond (le must: un compost enrichi de cendre de bois) mais évitez les engrais trop azotés. Recouvrez le sol avec cet engrais de fond et couvrez l’engrais d’un paillis ou de cartons découpés. Dans tous les cas lestez votre paillis ou carton avec branches/pierres. Si vous choisissez de l’incorporer au sol à la bêche et laissez le sol à nu, vous détruirez les micro-organismes du sol nécessaire à la vie du sol.

Astuces pour cultiver la pomme de terre

  • Plantez du lin, la coriande, le lamiun, l’oeillet d’Inde et le pétunia entre les rangs de pommes de terre pour éloigner les doryphores, terribles ravageurs de la pomme de terre. Les soucis éloigneront également certains parasites.
  • Effectuez une rotation des cultures et évitez de planter des pommes de terre sur la même parcelle 2 années de suite.
  • Saupoudrer du charbon de bois pilé sur vos récoltes de pommes de terre pour limiter leur germination.

Les différentes techniques de culture de la pomme de terre

La culture de la pomme de terre au sol:

Ecartez le paillis ou creusez une entaille dans le carton,et mettez en place les plants germes vers le haut dans des trous de 10 cm. Recouvrez de terre, puis de paillis en laissant le feuillage dépasser. Espacez les trous de 35 cm sur des lignes distantes de 60 cm. Il faut en moyenne 30 à 40 tubercules pour planter 10 m2.  Complétez ensuite le paillis en butte au pied des plants au fur et à mesure de leur croissance pour que les tubercules puissent s’y développer. Arrosez pendant les périodes sèches en évitant de mouiller le feuillage.

La culture de la pomme de terre dans une structure hors sol:

Peut être une bonne solution  lorsque l’espace est restreint ou pour cultiver à un endroit ou la terre ne convient pas. Pour le choix de la structure, une jarre, un bac, des pneus recyclés (qui ont l’avantage de s’empiler au fur et à mesure), ou avec des grillages et des sacs plastiques. Le principe étant d’avoir une structure en hauteur pour que le développement des tubercules y soit plus nombreux. Il est conseillé de choisir un contenant à la couleur foncée pour bien garder la chaleur. On prépare un mélange de terre, terreau, compost pour que l’ensemble soit meuble, légèrement acide et bien fertile.

On plante les tubercules, on les recouvre de terre, on pose un paillis et on arrose.  Lorsque le plant est sortie de terre et qu’ il a plusieurs feuilles, on rajoute de la terre au fur et à mesure de la croissance, en s’assurant toutefois que le feuillage reste dehors. Arrosez pendant les périodes sèches en évitant de mouiller le feuillage.

Merci de noter cet article

Laissez un commentaire

Merci de prendre en compte un délai de publication de votre commentaire pour modération. Inutile de re-soumettre votre commentaire.