Maladies et ravageurs de la tomate

maladie-tomate-mildiouÇa y est, vos plants de  tomates sont en place et se développent à vitesse grand V , signe d’une récolte prometteuse ! Pour être sur que les maladies de la tomate ou les parasites ne viendront pas tout gâcher, c’est à vous d’observer et de traiter vos pieds de tomates à temps.

Maladies et parasites de la tomate :

La prévention: La rotation des cultures est le meilleur moyen d’éviter les maladies de la tomate et d’éloigner les insectes. Éviter également de cultiver des tomates près d’autres solanacées comme les pommes de terre, les piments, les aubergines qui seront susceptibles de transporter les mêmes maladies.D’autre part, trop d’engrais ou d’arrosages contribue au développement des maladies et parasites.
N’hésitez pas à brûler les pieds atteints, c’est un moyen d’éviter la contamination de la maladie.

Astuces pour prévenir les maladies et parasites de la tomate :

  • Couper les feuilles basses sur les premier 20 cm de hauteur, car celles ci sont moins bien exposées et plus sujettes à la maladie.
  • tailler vos plants pour assurer une aération correcte ce qui permettra la diminution de l’humidité sur le feuillage
  • appliquer vos préventifs sur les périodes à risque (Humidité, pluie, variation de température): le mildiou par exemple se développe à une température entre 18 et 22 degrés.
  • abriter vos plants de tomates pour les protéger de la pluie et de la rosée

Les maladies de la tomate :

Type de maladie
SymptômesPrévention/traitement
Chancre bactérien : une maladie vasculaire provoquée par une
bactérie Clavibacter michiganensis.
Petites taches (3 à 6 mm) blanches avec le centre brun foncé. Les tiges présentent des chancres foncés. Les feuilles basales s'enroulant vers le bas.
Arracher le pied malade et ses voisins et enfouir profondément les débris infectés avec de la terre pour décomposition.
Mildiou : est du à un champignon microscopique, « phytophthora infestans »Tâches vertes foncées puis grises et enfin brunes sur les feuilles, un aspect " grillé ".Tâches brunes sur les tiges ou les fruits avec un aspect de cuir.Combattre le mildiou avec un purin de prêle et d'ortie mélangé, 1 kg de plantes pour 10 litres d'eau , laisse macérer dix jours , filtre et ensuite dilue a 10 %, efficace aussi bien en curatifs qu'en préventif
Botrytis : Botrytis cinerea est un champignon particulièrement dangereuxSur feuilles et tiges : apparition de tâches
brunâtres (ou beiges) accompagnées d’un duvet grisâtre.Sur fruit: une pourriture molle gris beige est
observée.
arracher le pied malade et ses voisins et enfouir profondément les débris infectés avec de la terre pour décomposition.
Fusarium : causée par Fusarium oxysporum lycopersiciDécoloration de la tige commençant par un léger jaunissement longitudinal sur une portion de celle-ci et évoluant en une bande jaune plus marquée puis en une nécrose beige à marron clair.Transplanter en sol chaud (+ de 20C);
Pailler le plus tard possible de façon à garder le sol chaud;
Éviter d'arroser à l'eau froide;


Les parasites de la tomate :

Nom du parasiteSymptômesPrévention/ traitement
PuceronProvoquent des déformations des feuilles, inhibent la croissance et sont vecteurs de maladies.Planter des plantes insecticides à proximité . Utilisez un insecticide bio (voir notre page).
Araignée rougeprovoquent des dégâts aux feuilles comme aux jeunes bourgeons des plantes. Les feuilles deviennent gris mat ou bronze , puis des toiles d'araignée apparaissent.Utilisez un insecticide bio (voir notre page)
Nématodesaffaiblissement de la plante, parfois des déformations, décolorations, galles, etc. ; les dégâts indirects consistent en l'aggravation de maladies à champignons et à virus.
Arrachez la plante atteinte et changez ou stérilisez la terre.
Aleurodesou mouche blanche est un insecte minuscule (3 mm).Adultes et larves piquent les plantes pour sucer la sève ce qui peut provoquer le dépérissement complet. De plus ils produisent un miellat qui perturbe l'assimilation chlorophyllienne et sur lequel se développent bactéries et champignons destructeurs.Faites macérer pendant 24 heures,environ 20 gousses d'ail finement haché,dans suffisamment d'huile d'olive pour les recouvrir. Filtrez 
ajoutez deuc cuillère a thé de ce mélange à deux tasses d'eau (500ml)plus quelques gouttes de savon a vaisselle,agitez et filtrez à nouveau.Dilué ce concentré à raison de 2 cuillère a thé,par deux tasses d'eau,pulvérisez.
Maladies et ravageurs de la tomate
4.2 (83.33%) 6 votes

2 commentaires

  1. Maladie du cul noir depuis 2 ans sur les tomates et cette année en plus attaqués de chenilles vertes je ne sais moi quoi faire

    • Bonjour, le cul noir de la tomate, c’est soit un arrosage trop irrégulier, soi un manque de calcium dans la terre. les chenilles c’est autre chose, il faut éventuellement traiter avec du bacillus thuringiensis si il y en a vraiment trop. C’est pourtant rare qu’elles s’intéressent au pied de tomate…

Laissez un commentaire

Merci de prendre en compte un délai de publication de votre commentaire pour modération. Inutile de re-soumettre votre commentaire.