Le sécateur

le sécateurLe  sécateur est un outil indispensable pour les opérations de taille. Inventé par Antoine de Molleville, un ancien ministre de Louis XVI, exilé pendant la révolution. Les sécateurs sont formés de deux poignées mobiles reliées entre elles par un axe et prolongées l’une par une lame et l’autre par une contre-lame.

Les critères de choix du sécateur

Différents types de sécateurs peuvent être appropriés, en fonction du travail que vous avez à effectuer. De manière générale, les jardiniers privilégient la facilité à ouvrir/fermer ainsi que la légèreté du sécateur.

Si vous devez couper de petites branches (moins de 3 cm de diamètre), le sécateur simple suffit. Si vous souhaitez vous attaquer à une branche plus épaisse, il vous faudra opter pour un sécateur à long manche appelé le coupe branche.

Fréquence d’utilisation du sécateur

Si vous utilisez très fréquemment votre sécateur, il est alors conseillé d’opter pour un sécateur professionnel, très confortable et ergonomique, avec une qualité de lames supérieures.

L’ergonomie du sécateur

Les poignées du sécateur sont très importantes puisque de leur ergonomie dépendra le confort d’utilisation. La prise en main doit être la plus naturelle possible afin d’avoir un grip ferme ( certains modèle permettent de régler l’écart des poignées), qui pourra être renforcé par un relief anti-dérapant. De manière générale la taille des sécateurs varie entre 16 à 24 cm, à vous de trouver la taille qui vous convient. Le verrouillage de sécurité d’une seule main par un bouton situé sur le coté s’avère très pratique lors d’un usage prolongé. Enfin, si vous êtes gaucher, faites attention de prendre un modèle adapté.

Le poids du sécateur

Élément important pour éviter de fatiguer, il est conseillé de choisir un sécateur assez léger. Il existe aujourd’hui des sécateurs en aluminium forgé qui sont garantis pour durer dans le temps et qui sont beaucoup plus légers que ceux en acier.

Le prix d’un sécateur

En moyenne, les prix varient de 14 € pour les sécateurs bas de gamme à près de 1 500 € pour un sécateur professionel pneumatique haut de gamme.

Entretient du sécateur

Pour allonger la durée de vie et l’efficacité de votre sécateur il convient de l’entretenir:  nettoyez la lame avec de l’alcool à brûler, affutez la lame dès qu’elle en a besoin.

Les différentes utilisations du sécateurs

Pour le bois vert et sec de moins de 3 cm de diamètre :

Utilisez un sécateur « à lames croisantes » (ou lames franches). Le mécanisme se rapproche de celui d’un ciseau, où une lame affutée sur une seule face vient glisser le long de la contre-lame. Il produit une coupe nette et précise, sans écrasement des tissus : bien adapté, donc, pour les bois « vivants »
Le principe de cette coupe est de sectionner proprement le bois sans abimer les fibres de la partie restante.

Pour le bois mort ou le bois  dur de moins de 3 cm de diamètre

Choisissez un sécateur « à enclume », sur lesquels la lame coupante, affutée sur les 2 faces et généralement plus épaisse, vient s’écraser sur la partie opposée, complètement aplatie. Cela autorise la coupe de bois d’un diamètre supérieur, mais cela produit aussi un effet d’écrasement des fibres, ce qui est déconseillé sur les végétaux vivants.

Pour la récolte de fleurs ou de fruits :

Idéalement , utilisez une épinette qui est un petit sécateur à lame pointue et fine.

Le sécateur
4 (80%) 1 vote

Laissez un commentaire

Merci de prendre en compte un délai de publication de votre commentaire pour modération. Inutile de re-soumettre votre commentaire.