La culture du basilic

La culture du basilic est relativement simple quelque soit le climat en France, et rien ne vaut le basilic fraîchement coupé!  La culture du basilic se prête également très bien à la culture en pot et se conserve très bien au congélateur. Enfin la culture du basilic est également bénéfique à certains autres légumes comme la tomate ou le choux en les protégeant de certains ravageurs.

les graines, plants et boutures de basilic

Le basilic monte en graine et il vous est possible de récolter pour pouvoir replanter l’année suivante.  Pour commencer votre culture de basilic, vous pouvez partir avec soit des graines ou des plants.

Les graines de basilic: Le semis de basilic est possible en pleine terre uniquement si vous habitez dans le sud de la France. Sinon le semis en pot ou terrine en intérieur est préférable. Le semis s’effectue entre mi-mars et fin avril ( voir technique du semis). N’oubliez pas de sortir vos plantules en extérieur de temps en temps pour les endurcir.

Les plants de basilic: on les trouve facilement dans le commerce et sont directement prêt à être mis en terre. Si vous choisissez de cultiver pot, un diamètre de 10 cm minimum est nécessaire à la bonne croissance du pied, et il peut être intéressant de rempoter pour permettre une bonne croissance.

Les boutures de basilic: coupez une pousse vigoureuse avec un lame désinféctée et bien affutée, coupez en deux les feuilles du bas et placez la pousse dans un verre d’eau sans exposition directe au soleil. Des racines apparaitront bientôt et vous pourrez repiquer dans un mélange de terre léger en prenant soin de ne pas abîmer la plante.

Planter le basilic

Où et quand planter le basilic: le repiquage du basilic a lieu quand les derniers risques de gelées sont passé et que la terre est réchauffée vers fin mai. Le basilic aime être à l’abri du vent, et peut pousser en situation mi-ombragée ou plein soleil. Au niveau de la terre, le basilic aime une terre pas trop lourde, donc si c’est le cas il est nécessaire de l’amender avec du sable pour l’alléger.

Comment planter le basilic: placez le plant avec la terre dans un trou à la bonne dimension dans lequel vous aurez mise de l’engrais bio et tassez ensuite la terre autour. Espacez les plants de 20 cm et arroser le pied de la plante.

Entretien du basilic: pincez les têtes du basilic à 15 cm  pour éviter que les pieds montent en graine ( sauf si tel est votre souhait bien sûr), et arrosez par temps sec à la base des plantes.

Récolter et conserver le basilic: les feuilles atteindront leur pleine maturité en juillet-août; récoltez au fur et à mesure, en choisissant d’abord les feuilles les plus basses. Il est conseillé de terminer la récolte avant le froid ( en dessous de 7 degrés). Une fois lavé et sécher, vous pouvez conserver le basilic au congélateur sans problème ou par exemple les faire mariner dans une bouteille d’huile d’olive pour la parfumer.

Maladies et ravageurs du basilic

Le basilic craint peu les parasites et maladies, il est d’ailleurs utilisé pour repousser certains insectes.

La fusariose: causée par un champignon. Provoque des jaunissements et des nécroses beige à marron clair.  Pas de traitement bio connus.

La culture du basilic
4 (80%) 1 vote

2 commentaires

  1. Bonjour,
    Le mien se fait manger et j’ai des tache noirs / brunes un peu partout.
    Il y a t’il une attaque d’insecte et une maladie ?
    Merci

    • Bonjour, Fait il bon chez vous ? vous êtes dans quelle région ? la raison des taches noires sur votre basilic est probablement le manque de chaleur, le basilic à besoin de chaleur, pas moins de 17°c pour le voir commencer à pousser, pour information sous 5°c il meurt.

Laissez un commentaire

Merci de prendre en compte un délai de publication de votre commentaire pour modération. Inutile de re-soumettre votre commentaire.