Potager en carré: comment faire?

jardin-potager-carreLe potager en carré peut être la solution idéale pour les jardiniers qui ont un sol inadapté pour certaines cultures.  L’idée de base, c’est qu’au lieu de lutter avec des conditions de sol inadéquates, ce qui entraine souvent une sur-utilisation de produits et beaucoup plus de travail, on fabrique une structure  dans laquelle on pourra contrôler aisément le sol.

Qu’est ce qu’un potager en carré?

C’est une structure que l’on construit directement sur le sol, en incorporant ou pas du sol du jardin. Cette structure peut êtres un carré délimité par un cadre en bois ou en pierre à même le sol, ou bien un structure sur-évelevée sur pied, très utile pour les personnes à mobilité réduite. On y plantes toutes sortes de plantes et d’arbustes.

Les avantages du potager en carré

Outre l’amélioration aisée de la nature du sol, le potager en carré offre les avantages suivants:

  • Le potager en carré se réchauffe plus vite au printemps, ce qui permet de commencer ses cultures plus tôt.
  • Le potager en carré est mieux drainé.
  • La terre n’est pas compactée par les allées et venues, car son accessibilité est optimisée.
  • L’ergonomie de travail est facilitée
  • Moins de travail de désherbage, et un arrosage mieux optimisé.

Comment réaliser son potager en carré

La structure au sol est l’option la plus plébiscité pour le potager en carré. Vous pouvez choisir en divers matériau pour la réaliser, mais le bois est un bon choix pour commencer, car il est facile à travailler et relativement abordable. Les pierres naturelles, briques, ou même le béton sont aussi des options, mais requièrent plus de travail et d’investissement.

Certains jardiniers  ont même simplifier la chose en utilisant des bottes de foin ou de paille pour délimiter leur potager en carré! Cette solution est toutefois temporaire puisque la matière organique se décomposera, mais peut consituer une solution temporaire satisfaisante.

Nous présentons ici les instructions pour une structure en bois, qui est la plus utilisée:

Etape 1: trouver le bon endroit. Si vous savez que vous allez y faire pousser des légumes, ou des fleurs qui aiment le soleil, choisissez un zone exposée au moins 8 heures par jour. La zone doit être plane, avec un bon accès à une source d’eau et ou il y aura de l’espace au tour pour pouvoir travailler convenablement.

Etape 2: Définir la taille et la forme de la structure. Assurez vous d’avoir accès à toutes les endroits de la structure sans avoir à marcher dessus, ce qui compacterait le sol et limiterait les bénéfices de la méthode. En maintenant la largeur en dessous d’1,20 mètre, vous serez sûr de garder une bonne accessibilité. Si la structure est contre un mur ou une barrière, limitez à largeur à 90 cm. Au niveau de la longueur par contre, il n’y a aucune limite.

Pour ce qui est de la profondeur, 15 cm est bien pour commencer, et conviendra à la plupart des légumes que vous cultiverez, mais si vous pouvez ménager plus de profondeur, l’idéal serait de 30 cm, ça sera bénéfique aux plantes. Si le sol naturel n’est pas trop mauvais, vous pouvez toujours l’ameublir pour donner plus de profondeur aux cultures. Mais pour certaines cultures comme les carottes, il vaudra mieux prévoir une structure profonde d’au moins 25 cm.  .

Etape 3: Preparez le terrain. Une fois que vous avez les mesures de la structure, une préparation du terrain pourra être nécessaire en fonction de ce que vous allez y planter. Pour des légumes feuilles ou fruits ou des aromatiques, désherbez simplement la surface. Si vous comptez y faire des cultures qui nécessite plus de profondeur, alors il vous faudra ameublir d’autant votre sol.

Etape 4: Construire la structure. Les bordures peuvent être réalisées avec des planches de bois résistantes à la pourriture (non traitées), mais aussi avec des bordurettes à planter , des bordures formées de 1/2 rondins. Essayez si possible de recycler du bois que vous avez déjà. Coupez aux bonnes mesures, faites les trous nécessaire pour fixer soit avec des cornières, soit avec des vis spéciales bois et extérieur. Vous pouvez tout à fait superposer 2 structures identiques pour gagner en hauteur.

Voici une vidéo pour illustrer le propos (dans Silence ça pousse):

Etape 5: Vérifiez le niveau du sol. Cette étape est nécessaire pour eviter que les écoulements d’eau. Ajustez le niveau du sol, en enlevant de la terre si besoin.

Etape 6: Remplissez la structure. Ce point est très important puisque l’avante de la structure est d’avoir un sol optimisé pour la culture que vous allez y mener. A vous de jouer en utilisant ou non du sol de votre jardin, du compost, du terreau, du sable, du gravier, etc… pour obtenir les meilleures conditions possibles.

L’entretien du potager en carré

L’entretien du jardin en carré est relativement simple. A chaque fin de culture, il est bon d’appliquer un engrai bio de fond en couverture et de laisser en place l’hiver pour reconstituer la terre.  Pendant les cultures, paillez pour prévenir les mauvaises herbes et limiter l’évaporation de l’eau.

Pour aller plus loins sur le sujet

Potager en carré: comment faire?
4.5 (90%) 2 votes
Tagged as:

1 commentaire

  1. J’ai vu à une de vos émissions des potagers en carrés et je souhaiterais pouvoir réaliser ce genre de potager ayant des difficultés physiques. En plus j’ai trouvé celà très pratique et ingénieux et j’aimerais savoir si vous pouvez me guider pour ce projet. Je souhaiterais avoir une vidéo et des documents avec les commentaires et surtout je voudrais que ce potager soit d’une hauteur d’environ 60 à 70 cms et connaitre les dimensions des carrés pour pouvoir accéder aisément.

    J’espère que vous continurez votre émission le plus longtemps possible on y trouve de très bonnes idées.

    Dans l’attente de votre réponse, veuillez agréer mesdames et messieurs mes respects les plus sincères.

Laissez un commentaire

Merci de prendre en compte un délai de publication de votre commentaire pour modération. Inutile de re-soumettre votre commentaire.