Servez-vous, laissez les sous dans la caisse – maraicher bio

Petit marché bio - ile de Bréhat - Avril 2016



C’est en me promenant la semaine dernière (Avril 2016) à vélo dans les petits chemins de la magnifique ile de Brehat (Département des côtes d’Armor en Bretagne) que je suis tombé sur ce petit marché par hasard. Dans un premier temps et dans mon esprit “moderne” et “citadin” j’ai cru mal lire ce qui était indiqué sur l’ardoise :

Petit marché, Servez-vous laissez les sous dans la caisse s’il vous plait, merci !

marché bio ile bréhat bretagne

j’ai adoré ! à tel point que j’ai évidemment acheté des produits tellement cette attitude m’a plu (La confiture était délicieuse, au passage).

Ce maraicher a cette pratique sur une île, à une période (Début Avril) où il n’y a pas énormément de touriste, je ne sais pas si cette démarche est poursuivie toute l’année, n’ayant pas réussi à le rencontrer. En tout cas, cette démarche fait réfléchir et rêver.

La confiance appelle le respect et c’est encourageant !

Ceci serait certainement impossible à grande échelle ou sur le continent, du haut de mes 41ans me concernant je n’avais jamais vu ce type de commercialisation, je garde en tête que le fait de faire confiance aux gens de passage de cette façon à réveillé le respect et l’envie d’y contribuer. Je ne suis sans doute pas le seul à avoir suivi cette logique pour ce maraicher. Mais un seul mot me reste à l’esprit : RESPECT !

Qu’en pensez-vous ?

Servez-vous, laissez les sous dans la caisse – maraicher bio
4.5 (89.87%) 156 votes

29 commentaires

  1. Mon père le fait depuis dix ans dans les montagnes des Cévennes, et pour ceux qui se posent la question…Pas un euro manquant depuis le début, ni de vol ! Donc oui, ça marche et existe la confiance !

  2. J’ai vu également ce même principe de vente en Islande, pas pour des produits préparés mais pour des fruits et légumes.
    J’ai trouvé super comme idée.

  3. Le petit marché est en libre service aussi l’été. J’ai fait une semaine de wwoofing chez ce maraîcher, mon récit ici http://leswwoofsdejj.blogspot.fr/2011/07/des-vacances-de-wwoof.html

  4. Vu également dans un petit village de Corrèze il y a quelques années. J’avais acheté des pêches absolument délicieuses.

  5. J ai découvert cette façon de vente il y a quelques années dans les îles anglaises des scilly. Effectivement cela est très déroutant pour nous qui mettons des prix sur tout.

  6. Oui, on voit ça en Angleterre, en Irlande… et en Bretagne !! Vu un peu la même chose à Vannes, chez un libraire de Livres occasion : “laissez le prix indiqué dans un des bistrots en face” …
    Récemment quitté le midi de la France pour m’installer dans la campagne en sud-Bretagne, pour une vie plus vraie ; Ici, je ne ferme pas ma porte à clé, même la nuit et ma voiture reste ouverte …

    • Super ! merci pour ce témoignage. Par contre vous habitez sans doute pas en ville ou dans une zone touristique, parce que (étant breton moi-même) tout le monde ne laisse pas sa maison et/ou sa voiture ouverte la nuit en Bretagne :)

  7. En Autriche et en Hollande. Une pratique courante chez eux. Par les rofessionnelles et les particuliers.
    J’ai des amis en Hollande. Quand on veut des légumes, on va se servir directement dans la serre du maraîcher (donc pas la main d’oeuvre à payer) on rempli une barquette en carton, une barquette de telle ingrédient = tel prix et hop, dans la boite. Au retour, on est passé devant un jardin de particulier il y avait une petite table devant le potager avec son surplus de légumes, une boîte à sous et un panier écrit : accepte également confiture maison en échange. Deux salades pour nous et hop dans la boîte.
    Et pas d’histoire avec les maraîchers du coin ou d’histoire d’argent gagné non déclaré

    • C’est super ! l’engouement pour cet article me fait très plaisir ! près de 3000 partages sur facebook (en 3 jours), ça fait chaud au coeur et surtout plaisir pour cette “attitude commerciale” et pour ses vendeurs ayant optés pour cette méthode de vente (car il y en a visiblement beaucoup en France et dans le monde). c’est encourageant ! c’est positif !

  8. Bonjour.
    Nous avons visité cette magnifique île en 2014, et ce maraîcher était déjà la. Nous sommes allez la visiter en juillet, donc il pratique ce genre de relations même en pleine saison.
    Nous avions pris tomates et pains, que nous avons déguster tour en se baladant sur l’île, un goût incomparable.
    J’adore également le concept, comme quoi tout est possible.
    Bonne journée

  9. Même expérience aux Etat-Unis (eh oui!) dans un endroit aussi un peu perdu dans la campagne, chez un potier… tout était ouvert avec une pancarte de laisse l’argent dans la boite, les prix étaient affiché sur les pots. C’est en effet, très touchant et “libérant” l’expérience de cette confiance mutuelle!

  10. ah ça fait plaisir de voir que ça existe en France!!!
    apparemment, c’est une pratique qui était courante dans le mouvement hyppie!! il y aurait encore quelques “boutiques” de ce style qui existent dans des îles de Grèce…

  11. Il y a aussi des festivals qui fonctionnent comme cela … Par exemple, le festival “le souffle du rêve” dans les Cevennes. Où d’ailleurs tout est à “prix libre et responsable”… Cela invite à la réflexion et au respect ! Il y a plein de choses qui bougent ces temps-ci ! C’est plein d’espoir !

  12. Bonjour,
    Je suis allée à l’île de Bréhat en juillet 2015 et oui, ce joli petit étal était disposé là aussi.
    Je ne sais pas si tout le monde respecte, paie et apprécie le plaisir et la confiance.
    L’idée est bonne et s’il y avait trop de vol, je pense que le petit étal finirait par ne plus être proposé.
    Moi, je dis chapeau à ces personnes qui travaillent et nous permettent de profiter de bons produits.

  13. Je suis une amie proche du maraîcher et de la maraîchère. Oui, le ‘petit marché’ est ouvert toute l’année. Les insulaires s’y approvisionnent autant que les touristes passagers. Les maraîchers rigolent bien des commentaires qu’ils entendent des gens qui passent. Il y a très peu de fraude. Je pense que justement, cette démarche responsabilise le client et amène le respect.

  14. Superbe initiative ! venez la partager aux #nuitdebout !

    J’adore !

  15. Superbe initiative, c’est très répandu au Japon également pour les fruits et légumes et bientôt on va tester le principe ici pour les cerises en les mettant à dispo devant la maison avec la boîte qui va bien ^_^

  16. En Angleterre aussi on trouve ça au coin des chemins : œufs légumes chutney confiture. Et ça marche.

  17. J’avais vu ça à Guernesey il y a plus de 20 ans, j’avais adoré l’idée… en me disant déjà à l’époque qu’en France ce ne serait pas possible. Je suis vraiment heureuse que ça puisse fonctionner “chez nous” aussi !
    Respect à ce maraîcher, à son travail et à sa confiance !
    Bravo aux clients qui jouent le jeu… et tout ça pour un monde meilleur effectivement.

  18. Top!! Faut juste pas que Balkany soit client :-)

  19. Comme quoi, il ne dépend que de nous de créer un monde meilleur ☺

  20. oui j avais vu ça déjà en suisse c’est cool de savoir que meme en france il y a encore de la confiance et de l’honneteté

Laissez un commentaire

Merci de prendre en compte un délai de publication de votre commentaire pour modération. Inutile de re-soumettre votre commentaire.