Le retour des tomates tueuses…. du goût

tomates tueusesOn connait tous la tomate de supermarché, cette petite citrouille à la robe orange-verdâtre au goût insipide et farineux qui nécessite un katana ou une hache à deux mains pour la pourfendre. On connait également, la tomate du jardin, ce fruit rouge éclatant, aux rondeurs aléatoires exquises, à la chair sucrée, fondante et juteuse qui fait le bonheur des salades estivales.

Croyez le ou pas, mais des scientifiques ont établis qu’il s’agit en fait du même fruit. Une fois passé l’incrédulité des premiers instants, je me suis décidé à enquêter sur les éléments qui explique qu’on puisse obtenir des résultats aussi différents avec la même graine.

Comment sont sélectionnées les tomates en supermarché

Notre tomate de supermarché est d’abord sélectionnée pour son esthétique et sa capacité à résister les traitements chimiques qui l’attendent, ce qui écarte donc par la même le critère de goût de la variété.

Elle grandit à l’abri du soleil dans un serre, les pieds dans du substrat ( une matière qui remplace la terre) et on la nourrit en engrais soluble pour qu’elle puisse prendre du volume. Résultat, le fruit se gorge d’eau, mais ne bénéficie pas des molécules du sol qui aide à la formation du goût, et reçoit une exposition solaire moindre qui joue un rôle dans la formation du sucre de la tomate.

Enfin, on la cueille ensuite avant maturité et on la conserve au froid, ou dans un mélange gazeux spécial.  En variant la température et les mélange gazeux on mature artificiellement le fruit. Reste à notre tomate un dernier passage dans les chambres froides des supermarchés pour être sûr de bien supprimer les derniers résidus de goût, et voila le tour est joué!

Bon appétit bien sûr… et vive la tomate du jardin !

Voir notre dossier spécial tomates :
Présentation de la tomate | Semis et graines de tomates | taille d’un plant de tomate | arrosage des tomates | maladies et ravageurs de la tomates

Le retour des tomates tueuses…. du goût
Merci de noter cet article
Tagged as: , , ,

1 commentaire

  1. effectivement les tomates du potager n’ont rien à voir… cueilli a maturité le fruit est d’un gout incomparable… je n’arrive tout simplement plus a manger la tomate vendue en grande surface, excepté les cerise qui sont potables.

Laissez un commentaire

Merci de prendre en compte un délai de publication de votre commentaire pour modération. Inutile de re-soumettre votre commentaire.