Hortensias de plusieurs couleurs : bleu, rose, lilas, violet

Comment planter et entretenir des hortensias ?

Publié le 25 décembre 2022 / Mis à jour le 30 décembre 2022 par Luc Potiblogeur

Les hortensias ou hydrangeas sont des arbustes relativement simples à entretenir, il y a cependant quelques méthodes préconisées pour faciliter leur pousse et les entretenir correctement. Bien entretenus, ils décoreront votre jardin et apporteront plein de couleurs tout l’été.

Les particularités de l’hortensia

Les différents types d’hortensia

Il existe de nombreux types d’hortensia, le plus connu étant l’hydrangea macrophylla, présent dans de nombreux jardins et reconnaissable à ses fleurs dont la teinte peut aller du bleu au rose. Une autre variété est l’hortensia grimpant qui, comme son nom l’indique, s’accroche aux murs et peut ainsi facilement décorer une façade de maison, en particulier l’hortensia grimpant persistant. Ses fleurs sont généralement blanches et les pétales plus fins que l’hortensia commun. Il ne faut pas le confondre avec l’hortensia Annabelle qui possède également des fleurs blanches mais qui n’est pas grimpant. Ses pétales sont plus petits et plus nombreux. Les hortensias paniculés quant à eux auront des fleurs plus importantes en forme de grappe avec des couleurs allant du blanc au rose voire rouge.

Hortensias paniculés aux fleurs blanches

Les couleurs de l’hortensia

Il est possible de modifier la couleur d’un hortensia bleu ou rose en changeant le pH du sol dans lequel il est planté. Un sol acide et chargé en aluminium fera varier les teintes des fleurs vers le bleu. Poser des ardoises au pied de l’hortensia charge le sol en alumine et permet de conserver la couleur bleue ou violette. Cette méthode ne marche pas sur les hortensias blancs qui ne possèdent pas les mêmes pigments, cependant, leur teinte peut tout de même changer et aller vers le rose ou le rouge clair si l’ensoleillement est trop faible, c’est pour ça qu’ils portent également le nom d’hortensia vanille fraise. Un hortensia vert est tout simplement malnutri, un peu d’engrais devrait suffire à lui rendre ses couleurs.

Hortensia aux fleurs roses et blanches appelé hortensia vanille fraise

Comment planter des hortensias

Quand planter un hortensia ?

Les hortensias sont des arbustes qui fleurissent l’été, il est donc conseillé de les planter à la fin de la saison estivale pour un meilleur enracinement. Le mois de septembre est à privilégier, la température de la terre est suffisamment élevée pour que les racines se développent. Il faudra arroser le pied si la pluie n’est pas suffisante. Certaines espèces peuvent être mises en pot.

Quel terre privilégier ?

Un sol humifère et riche est préférable pour planter des hortensias, un sol calcaire et sec serait néfaste à vos arbustes. Vous pouvez ajouter un peu de terreau horticole ou forestier pour enrichir le sol mais il ne faut pas en abuser si la terre contient déjà une couche importante d’humus. Vous pouvez ajouter un paillage pour protéger les plants ou des ardoises.

Quelle orientation pour faire pousser un hortensia ?

L’hortensia est une plante sensible au soleil, il faut lui éviter un ensoleillement trop fort en journée car ses fleurs sèchent facilement. L’idéal serait un ensoleillement matinal ou en fin de journée, avec de l’ombre en journée. L’ennemi numéro un de cette plante est la sécheresse, un arrosage du pied le matin et le soir sera nécessaire si les fleurs commencent à faner. Il faut également faire attention aux gelées printanières, bien que l’hortensia soit résistant au froid, ses bourgeons pourraient ne pas survivre au gel. L’exposition nord est à favoriser. Il est également recommandé de planter les hortensias contre un mur ou sous des arbres pour les protéger du froid lorsque les premiers bourgeons apparaissent. Si vous avez un hortensia en pot, vous pouvez ajuster l’emplacement au cours de l’année.

Hortensia planté le long d'un mur pour le protéger du froid

Comment entretenir ses hortensias ?

Quand tailler les hortensias ?

hortensia fanne hiver avant taille
Les hortensias avant la taille

La taille annuelle des hortensias se fait à la fin du printemps, il faut couper les tiges fanées en fin de floraison et le bois mort avant le printemps. Vous pouvez tailler les branches au-dessus des premiers bourgeons. Vous pouvez également procéder à une taille des hortensias au début de l’automne mais veillez à ne pas couper trop de branches, les arbustes pourraient être fragilisés et ne pas résister au froid.

taille hortensia
Hortensia après la taille

Les hortensias craignent-ils le gel ?

Bien que les hortensias soient des plantes d’extérieur résistantes au froid, il faut penser à les protéger du gel. Placer un paillage à leur pied à la fin de l’automne peut être une solution pour limiter que le froid n’atteigne les racines tout en gardant l’humidité nécessaire à leur développement. Si vos plantes sont en pot, placez-les à l’abris du vent et des intempéries durant la saison hivernale. Attention aux gelées printanières qui peuvent détruire les bourgeons.

Fleurs d'hortensias gelées

Comment bouturer un hortensia ?

Si vous souhaitez planter davantage d’hortensias à partir de ceux que vous possédez déjà, le bouturage est une bonne solution. Pendant la floraison, coupez entre 15 et 20 centimètres d’une tige poussée cette même année. Sectionnez la tête au-dessus des feuilles et retirez toutes les autres feuilles. Vous devez conserver une tige avec des feuille à son sommet. Trempez la base de la bouture d’hortensia dans de l’eau avec de la poudre d’hormones de bouturage pour faciliter l’apparition de racines. Empotez ensuite la bouture dans un mélange de terre et de terreau et arrosez sans inonder le pot. Vous pouvez utiliser un tuteur pour aider la plante à tenir. Gardez vos plants à l’abris et plantez-les au printemps.

Les maladies de l’hortensia

Les parasites

Les hortensias peuvent être abimés par la présence de parasites, les plus fréquents étant les cochenilles pulvinaires (ou cochenilles farineuses) qui infestent la plante et la drainent de sa sève. Ces parasites se repèrent aux marques noires qu’ils laissent sur les feuilles et tiges de l’arbuste. Il suffit de retirer les traces avec une huile végétale adaptée ou du savon liquide noir dilué dans de l’eau et de l’alcool à 90°C. Les coccinelles sont un prédateur naturel aux cochenilles et pourront vous aider à vous débarrasser d’une colonie de cochenilles.

La chlorose de l’hortensia

Il peut arriver que les feuilles de l’hortensia jaunissent et se décolorent tout en conservant leurs nervures vertes. Cela peut être la conséquence de la chlorose de l’hortensia. Cette maladie est due à une carence en chlorophylle, la plante n’a pas les nutriments nécessaires pour se développer correctement. Pour résoudre ce problème, il suffit d’ajouter un peu d’engrais pour enrichir le sol. Si le problème persiste, l’emplacement de la plante ne convient pas, un sol calcaire et un manque d’ensoleillement sont à éviter.

Hortensia fané Les taches foliaires

Si des taches brunes apparaissent sur les feuilles d’un hortensia, c’est qu’il est surement attaqué par des champignons. C’est une maladie très fréquente des hortensias, souvent due à un excès de chaleur et d’humidité qui permet aux champignons de se développer. La présence de tâches sur les feuilles ne sont généralement pas néfastes pour l’arbuste, il suffit de laisser les feuilles atteintes se détacher ou de les retirer s’il y en a une grande quantité.

L’oïdium

Une autre maladie fréquente causée par un champignon est l’oïdium. Tout comme les taches foliaires, l’oïdium n’est pas dangereux pour l’hortensia. Il se repère à la présence d’un feutrage blanc sur les feuilles et les tiges. Pour l’éviter, il est préférable d’arroser le pied de l’hortensia en épargnant ses feuilles, l’humidité aide le champignon à se répandre. Si peu de feuilles sont touchées, il suffit de les retirer. Il existe également des traitements fongicides si le problème persiste.

5/5 - (1 vote)

Dans la thématique "Astuces de jardinage"

4.4/5 0
enfants jardin potager

Jardiner, ça fait du bien !

Lire l'article
4.5/5 2
poule mange bec

Et si on adoptait une poule au jardin ?

Lire l'article
4/5 0
piscine jardin impact ecologique

Piscine au jardin, bien ou pas bien ?

Lire l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *