Et si on jardinait avec nos enfants ? - le Potiblog - Jardin bio

Et si on jardinait avec nos enfants ?

Le 2 mai 2020 par Corine Carré

Si le jardinage fait du bien aux adultes, il peut aussi apporter beaucoup de choses aux plus petits. D’ailleurs beaucoup de jardiniers devenus grands vous diront qu’ils ont commencé à mettre les mains dans la terre alors qu’ils n’étaient encore qu’en culottes courtes ! L’arrivée du printemps et du soleil est une excellente occasion pour commencer à initier les plus jeunes aux joies du jardin et profiter en famille de chouettes moments de partage et de découvertes. Vous êtes prêts à vous lancer dans l’aventure ? Suivez-nous, on vous donne des conseils pratiques et simples pour planter et récolter avec vos bambins.

Le jardin : la garantie d’avoir des enfants bien dans leurs bottes

En permettant aux enfants de se connecter à la nature, le jardinage contribue à développer et aiguiser leur sens de l’observation. En mettant les mains dans la terre, l’enfant construit son lien à la nature. En jardinant, il peut agir sur l’environnement naturel qui l’entoure et peut ainsi constater par lui-même comment celui-ci réagit à chacune de ses actions. Une parcelle de terre est en effet, un incroyable terrain de jeu qui se prête parfaitement à la découverte, l’expérimentation et l’apprentissage. Et en plus, jardiner apporte du plaisir ! Faire comme l’adulte, agir sur un espace pour le transformer, ou encore côtoyer des petites bêtes provoquent souvent des moments de joie et d’étonnement chez les petits.

Apprendre à respecter Mère nature

Autre vertu du jardinage version bambin : apprendre à respecter un espace et ses règles comme par exemple, quand on cueille du persil, ne pas couper tout le bouquet ou ne pas marcher n’importe où au risque d’écraser les graines de radis qui avaient été semées la veille !

Le fait de voir les plantes grandir et évoluer jusqu’à donner des fruits ou des légumes permet aussi aux enfants de prendre conscience des lois de Mère Nature tout en approfondissant la connaissance et la découverte de son environnement. Si petit, l’enfant a pu observer la nature qui l’entoure et comprendre les phénomènes qui s’y passent, en grandissant l’adolescent puis l’adulte sera beaucoup plus enclin à protéger l’environnement.

initier enfant au jardin

Les légumes du jardin, c’est bon !

Jardiner enfant est aussi un excellent moyen d’amener plus jeunes à mettre du vert dans leurs assiettes en comprenant que les fruits et les légumes sont issus de la nature. Quand on sait que beaucoup d’enfants ont du mal à manger des légumes, les planter, les voir grandir et enfin les récolter peut constituer une bonne motivation pour diversifier son régime alimentaire, surtout si le goût est au rendez-vous. Tous les jardiniers vous diront d’ailleurs qu’entre une tomate achetée en supermarché et une tomate fraîchement cueillie de son jardin, il y a un fossé gustatif ! Encore une raison de plus pour jardiner en famille !

Un terrain de jeu extraordinaire aux multiples vertus !

Jardiner est sans aucun doute une école de la vie qui fera le bonheur des enfants petits, mais aussi plus grands. Inutile de posséder un grand jardin pour jardiner avec eux, un balcon ou une terrasse suffit à condition qu’ils soient exposés au soleil.

Dès 2 ans, vous pourrez initier vos enfants au jardin à condition bien sûr d’adapter votre discours et de limiter le temps d’activité. Mieux vaut y revenir chaque jour un petit peu, plutôt que d’y rester une après-midi entière à chaque visite. Votre enfant sera d’autant plus pressé d’aller voir ce qui a poussé. A cet âge, ce qui compte c’est de ressentir et de vivre les choses, inutile donc de faire trop de théorie avant, pendant et après le temps passé au jardin. Jusqu’à 5 ans, le sens du toucher est à privilégier. Patouiller dans la terre, semer, arroser, planter, récolter sont des tâches qui raviront vos joyeux lurons qu’ils aient 2 ou 10 ans ! Les laisser libre d’agir est  important car les enfants apprennent en touchant, en écoutant et en observant. Plus ils vont faire, plus ils vont développer leurs connaissances et plus ils vont être actifs. Une boucle vertueuse qui ne doit pas être empêchée par les risques de salissure. Quand on fait du jardin, on a le droit de se salir ! D’ailleurs, il se dit dans les milieux scientifiques que se salir serait bon pour la santé, alors pourquoi se priver ? Et pour le faire sans contrainte, le mieux est d’équiper votre jardinier en herbe de vêtements qui ne craignent ni la boue ni les tâches.

jardinage enfant arrosage

Jardiner ça développe la curiosité

Si vous avez des progénitures plus âgées, n’hésitez pas à leur confier un peu plus de responsabilités comme arroser régulièrement ou retirer les mauvaises herbes par exemple. Pour certains enfants, cela peut être un bon moyen de développer leur confiance en soi. L’important est qu’ils comprennent ce qu’ils font et à quoi ça va servir, cela les aidera à accomplir les bons gestes tout en les valorisant et ils pourront ainsi à leur tour, les expliquer aux autres.

Passer du temps au jardin peut-être aussi un moment pour mieux comprendre le fonctionnement de l’écosystème tout en apprenant le nom des plantes ou des insectes qui vivent dans cet environnement. Leur curiosité naturelle les poussera volontiers à vous poser des questions. Et s’ils souhaitent poursuivre la découverte du jardin au-delà des limites de votre parcelle de terre, n’hésitez pas à franchir en famille les portes d’une librairie, il existe quantité de livres sur le jardinage spécialement écrits et illustrés pour les enfants. De nombreuses vidéos conçues pour eux leur permettront également de s’initier à l’art du jardin depuis votre salon ou sa chambre.

Quand on jardine avec ses enfants, la sécurité c’est important

Jardiner en culottes courtes c’est génial mais comme dans toute pratique d’activité, il est important de respecter quelques règles de sécurité. Il est par exemple indispensable de fournir à vos jeunes apprentis jardiniers un équipement adapté à leur âge et à leur taille notamment en ce qui concerne les vêtements (ils doivent leur permettre une liberté de mouvements), le tablier, les gants ou encore les bottes. Cette recommandation est aussi valable pour les outils. Qu’il s’agisse de pelle, de râteau, d’arrosoir ou même de brouette, vous trouverez facilement des outils qui adaptés à eux. Laissez vos enfants utiliser les vôtres est en effet une mauvaise idée. Ils peuvent se révéler dangereux pour eux surtout si les bords sont coupants. Manier des objets trop grands peut également être difficile pour eux et être source de blessure. Pour autant, il n’est pas nécessaire de leur donner des outils en plastique. Des vrais outils adaptés à leurs mains et leur taille les aideront à prendre leur rôle de jardinier en herbe au sérieux.

grelinette enfants jardin

La grelinette même pour les enfants !

Même si poser des règles est important, il ne faut pas faire du jardin un environnement trop contraignant non plus. Cet espace doit d’abord et avant tout rester un espace de liberté où l’expérimentation est possible et tant pis si parfois les expériences du type : goûter des brocolis ou des haricots verts crus peuvent paraître à nos yeux d’adultes légèrement indigestes !

Qu’est-ce qu’on plante ?

Jardiner est une excellent moyen de faire comprendre aux enfants que tous les fruits et légumes ne poussent pas en même temps ni n’importe quand. Si dans les supermarchés on peut trouver des cerises et des tomates en hiver, il n’y en a pas dans nos jardins en cette saison ! Au jardin, il est obligatoire de respecter le cycle des saisons si on veut pouvoir récolter. Dans tous les cas, avec des enfants, il faut privilégier un jardin simple qui a toutes les chances de réussir. Les radis, salades, courges, tomates, melons sont idéaux à condition qu’ils puissent bénéficier d’un bon ensoleillement. En fonction de l’âge des enfants, il est tout à fait possible de choisir certains fruits et légumes plutôt que d’autres. Pour les plus jeunes, le repiquage des melons, des fraises et de tomates est à privilégier dans la mesure où la plante est directement visible. Contrairement aux radis par exemple, il n’y a pas besoin d’attendre que la plante sorte de terre. Par contre pour les plus âgés semer des graines peut leur donner l’impression d’avoir fait pousser eux-mêmes. Ils seront fiers d’avoir réussi à faire pousser des fruits et des légumes qu’ils pourront ensuite savourer et partager. Et si vous êtes tentés par la culture d’arbres fruitiers (pommes, poires…), sachez qu’il existe des arbres nains (1,5 m de hauteur pour un spécimen de 6 à 7 ans) qui peuvent aussi se cultiver en pot. Généralement résistants aux maladies et souvent autofertiles, ces mini-arbres produisent des fruits qui raviront vos papilles et celles de vos enfants !

 

Et vous des méthodes, des astuces de jardinages avec vos enfants ? ou des souvenirs, anecdotes…

Laissez un commentaire

Merci de prendre en compte un délai de publication de votre commentaire pour modération. Inutile de re-soumettre votre commentaire.