rhubarbe jardin bio

La rhubarbe

Mis à jour le 2 septembre 2022 par Daphne

Présentation de la rhubarbe

La rhubarbe, Rheum rhaponticum, fait partie de la famille des Polygonacées. C’est un légume si on la considère d’un point de vue botanique. C’est néanmoins dans une version sucrée, comme un fruit, que ses tiges sont couramment dégustées ! Elle est cultivée en Asie depuis plus de 3000 ans pour ses nombreuses vertus. Mais les bâtons de rhubarbe sont appréciés en France seulement depuis la fin du XIXe siècle. On consomme uniquement les pétioles sous forme cuite. Les feuilles ne sont pas comestibles, car elles contiennent une grande quantité d’acide oxalique, qui est toxique.

Vertus de la rhubarbe

Qualités nutritionnelles de la rhubarbe

La rhubarbe est fort peu calorique. Elle ne vous fournira que 21 Kcalories pour 100 grammes.

Ses tiges sont riches en eau (92 %), elles contiennent fort peu de glucides (1.97%), avec quelques traces de lipides (0.23%) et de protides (0.78%).

Ce fruit apporte beaucoup de fibres et c’est également une source de calcium (129 mg pour 100 grammes) et de vitamines C et K.

C’est un très bon anti-oxydant.

Il est vrai qu’on la consomme rarement nature. Il ne faut toutefois pas trop sucrer la rhubarbe car cela ferait grimper la teneur en glucides de la préparation. C’est vrai qu’elle est un peu acide ! Accompagnez-la donc d’une pomme pour l’adoucir à la cuisson.

Vertus médicinales de la rhubarbe

La rhubarbe a des propriétés laxatives, notamment dus à l’anthraquinone qu’elle contient. Elle aide au transit intestinal.

Sa teneur en vitamines C et en calcium lui permet de renforcer les os. Les dernières études semblent montrer qu’elle fait partie des aliments anti-cancer.

Les pétioles contiennent eux aussi une faible quantité d’acide oxalique, qui est normalement négligeable. Attention toutefois, les personnes souffrant de calculs oxaliques doivent de ce fait éviter de consommer ce fruit.

 

rhubarbe tiges petioles

Les variétés de rhubarbe

Les variétés à tige verte sont plus acides que celles aux pétioles rouges. La chair des tiges rouges est un peu plus ferme.

  • Rhubarbes à tiges vertes :

Queen Victoria développe des feuilles de grande taille dont vous récolterez les côtes au début du printemps.

– La Goliath vous donnera dès le mois de mai de belles tiges charnues, idéales pour vos confitures.

  • Rhubarbes à tiges rouges :

– Framboise (Raspberry en anglais) possède de jolis pétioles roses mais sa chair est verte à l’intérieur. Vous pourrez la récolter assez tôt en saison, de mai à juin.

Sutton’s Seedless. Une variété très productive, qui ne monte pas en fleurs et ne produit donc pas de graines. Elle se récolte de mai à septembre.

  • Rhubarbe à tiges rouges et vertes :

La Mikoot présente des tiges bicolores. Son acidité est équilibrée, elle est précoce (vous la récolterez dès la mi-avril) et généreuse.

Pour rappel, ne consommez jamais les feuilles, hautement toxiques.

Liens vers articles complémentaires :

La culture de la rhubarbe