ciboulette fleurs potager bio

La ciboulette : belle au jardin, bonne en cuisine

Mis à jour le 9 juillet 2021 par Corine Carré

Originaire d’Asie orientale, la ciboulette, anciennement appelée cive, est connue depuis plus de 3 000 ans. Introduite en Europe au Moyen-Âge, cette plante vivace est courante. Elle appartient comme l’ail et l’oignon à la famille des alliacées et est essentiellement cultivée pour ses feuilles que l’on utilise comme condiments.

Comment la reconnaître ?

Haute de 20 à 30 cm, la ciboulette fleurit en mai. Sa floraison en ombelles est de couleur lila, rose ou blanche selon l’espèce à laquelle elle appartient. Très décoratives, les fleurs de cette plante mellifère sont du plus bel effet dans le jardin. Quant à son feuillage semi-persistant, il est cylindrique, creux, très linéaire et de couleur vert foncé. Cette plante courante a une légère saveur d’oignon frais.

Comment la planter ?

plant ciboulette potager

Très facile à cultiver, la ciboulette est quasi-inratable ! Elle est donc parfaite pour les jardiniers débutants d’autant qu’elle est très peu sujette aux maladies.

Elle peut se cultiver en pleine terre au potager ou en pot. Elle aime les sols légers et riches en humus. Si votre sol est lourd, n’hésitez pas à lui apporter un peu de sable pour l’assouplir et favoriser le drainage des plants en évitant sa saturation en eau. Ne mettez pas de fumier celui-ci risque à terme, de provoquer le pourrissement des bulbes. De manière générale la ciboulette n’a pas besoin d’apport en engrais, elle se contente le plus souvent du sol où elle est cultivée.

Si vous avez des fraisiers, plantez les l’une à côté de l’autre, ces deux plantes font très bon ménage. La ciboulette se plaît aussi beaucoup au pied des fruitiers qu’elle ne concurrence pas.

Au printemps, vous pouvez la planter en semis. Comptez en moyenne une quinzaine de jours pour voir apparaître les premières pousses. Mieux vaut attendre le mois d’avril lorsque la terre est réchauffée. Une fois les graines disposées en terre, recouvrez-les légèrement et tassez doucement avec le dos du râteau. Maintenez bien la terre humide et surveillez les limaces, elles raffolent des jeunes plants de ciboulette.

Vous pouvez aussi acheter votre ciboulette directement en godet, vous gagnerez du temps et les pousses prendront plus rapidement de l’ampleur. Vous pouvez ensuite la replanter en pleine terre au début de l’automne ou au printemps. Creusez alors un trou 2 fois supérieur à la motte et placez-y votre plant de ciboulette. N’enterrez pas la base des feuilles, elles risqueraient de pourrir. Le collet de la motte, lui, doit effleurer le sol.

Si la ciboulette aime la lumière et préfère une exposition plein soleil, elle apprécie aussi d’être plantée dans une zone de mi-ombre.

Comment entretenir la ciboulette ?

paillage ciboulette hiver
Paillage de feuille autour du pied pour protéger du froid et du gèle

Cette plante rustique déteste avoir les pieds dans l’eau en permanence. Si vous la cultivez en pot, pensez donc à bien enlever l’eau de la soucoupe. De manière générale, arrosez uniquement lorsque le dessus de la terre est sèche.

Pensez à enlever les mauvaises herbes principalement les pissenlits qui ont tendance à prendre racine au cœur des touffes de ciboulette.

Si vous souhaitez favoriser la production de feuilles, attention quand même à ne pas trop couper les pompons de fleurs, vous risqueriez de priver les insectes d’une nourriture dont ils raffolent. L’idéal est de disposer de plusieurs touffes, ce qui permet d’alterner entre celles que vous couperez et celles que vous laisserez fleurir. Garder quelques fleurs favorise en plus le semis spontané et donc le développement de la ciboulette.

La multiplication de la ciboulette se fait en mars-avril ou même en octobre. Il suffit alors de diviser les touffes. Pour cette opération, utilisez une fourche-bêche ou une pelle transplantoir. Choisissez une motte avec de nombreuses racines et à l’aide d’un couteau faites une entaille sur le milieu. Démêlez ensuite délicatement à la main les brins de ciboulette et les racines et repiquez les à 20 cm de distance en faisant attention de ne pas enterrer le collet. Terminez par un arrosage copieux.

Quand et comment la récolter ?

La récolte se fait de mars à octobre en fonction des besoins. Coupez juste les feuilles dont vous avez besoin mais jamais à plus de la moitié de leur hauteur, sinon vous risquez d’épuiser votre plant de ciboulette. Le mieux est d’effectuer cette opération le matin quand les feuilles sont les plus fraîches.

Comment l’utiliser et la consommer en cuisine ?

ciboulette cuisineVéritable concentré d’anti-oxydants, la ciboulette est riche en calcium, sodium, phosphore et fer. Autre atout : elle contient beaucoup de vitamines K et C connue pour son action anti-fatigue. Une fois finement hachées, les tiges de ciboulette aromatiseront à merveille vos crudités. On peut aussi les utiliser en condiment dans les recettes de viandes où leur saveur douce et fraîche sera pleinement appréciée. Vous pouvez également congeler les tiges après les avoir lavées et séchées dans un torchon. De cette manière, elles se conserveront pendant un an. N’oubliez pas d’écrire sur le sachet la date de congélation. Le réfrigérateur leur convient bien aussi. En les mettant dans un linge humide que vous rincerez idéalement tous les jours, elles resteront fraîches toute une semaine. Quant aux fleurs de ciboulette, elles peuvent elles aussi se consommer.  Leur saveur plus forte sera parfaite pour relever des salades et apporter une touche de couleur à vos plats. Elles peuvent même se conserver dans du vinaigre comme les cornichons. Il suffit de les faire macérer pendant un mois dans ce liquide puis de le filtrer. En plus d’être parfumé aux arômes de ciboulette, votre vinaigre sera joliment teinté de la couleur de la fleur !