sauge officinale salvia officinalis

La sauge officinale (salvia officinalis) : culture, entretien et bienfaits

Publié le 28 septembre 2022 par Violaine

La sauge (salvia officinalis) est une plante à fleurs de la famille des Lamiacées, originaire de la région méditerranéenne, répandue en Europe et au Moyen-Orient. Elle est également naturalisée dans de nombreux endroits en Amérique du Nord. Il existe environ 500 espèces connues de sauge. La sauge est un arbuste aromatique, vivace et à feuilles persistantes, avec des tiges ligneuses et des feuilles grisâtres qui sentent le citron, en raison de leur forte teneur en camphre (jusqu’à 1-3 %). Elles sont souvent utilisées fraîches ou séchées comme herbes et épices de cuisine. Son nom est un dérivé de « salvia » qui signifie « salvateur ».

Culture et entretien de la sauge officinale

La sauge présente de nombreux avantages lorsqu’elle est cultivée dans le jardin ou sur le rebord de votre fenêtre. Elle est facile à entretenir et peut être cultivée en intérieur pendant les mois d’hiver si vous n’avez pas de jardin ou si vous vivez dans une région où elle ne peut pas être cultivée en extérieur toute l’année. Le fort parfum de la sauge en fait un excellent complément au pot-pourri ou à un diffuseur d’huiles essentielles.

Elle peut atteindre une hauteur comprise entre 30 centimètres et 120 centimètres et sa floraison s’épanouit de mai à octobre.

Il existe une multitude de variétés différentes de sauges officinales, en voici quelques-unes très intéressantes à connaître :

  • la « Salvia icterina » : à feuilles panachées de jaune ;
  • la « Salvia tricolor » : à feuilles pourpres panachées de blanc ;
  • la « Salvia purpurea » : à feuilles pourpres ;
  • la « Salvia sclarea » : sauge comestible, idéale avec les viandes.

De manière générale, les sauges officinales se cultivent de la même manière et proposent les mêmes caractéristiques efficaces pour la santé.

Où planter la sauge ?

La sauge officinale se plante d’octobre à juin en respectant 25 à 30 centimètres d’écart entre chaque plant dans un sol bien drainé, calcaire, souple et même pauvre. Elle aime le soleil qui fera ressortir tous les arômes dont elle est porteuse, mais la sauge tolère également la mi-ombre. Ne plantez surtout pas la sauge durant de fortes chaleurs ou pendant la période estivale, car cela pourrait lui provoquer un trop gros choc thermique dont elle ne pourrait pas se remettre.

Si vous choisissez des semis ou de jeunes plants, ils se mettent en terre sous abri au mois de mars dans un endroit bien ensoleillé.

Elle apprécie d’être aux côtés du chou, de l’aneth, de la betterave rouge, de la carotte, du  concombre et de s’associer à de nombreux autres légumes.

Cette plante trouve sa place dans un carré d’aromate, dans votre premier potager, en massif, en bordure ou en plate-bande, qu’elle soit sablonneuse ou rocailleuse. La sauge orne également très bien les balcons et les terrasses.

Comment faire pousser de la sauge ?

C’est une plante très agréable à faire pousser et à entretenir une fois qu’elle est bien installée au soleil, elle convient parfaitement aux jardiniers débutants et aux experts.

La sauge aimera d’être arrosée en cas de fortes chaleurs, notamment en pot et sans attendre que le sol soit complètement sec. Ne pas l’humidifier en excès.

La sauge se récolte toute l’année selon vos besoins, mais si vous souhaitez bénéficier gustativement de tout son parfum et de tout son arôme, privilégiez une récolte durant la période végétative. Préférez une cueillette au matin durant le printemps jusqu’à la fin de l’été. La plante doit arborer une végétation dense et touffue avant la récolte des premières feuilles. Les fleurs de sauge sont généralement bleu lavande, mais peuvent varier comme vu précédemment avec les différentes variétés et espèces citées.

En cultivant de la sauge, vous êtes certain de faire du bien à l’environnement grâce à vos semis, vos boutures ou vos jeunes plants facilement réalisables d’une année sur l’autre. De plus, ses feuilles séchées se conservent très bien durant des mois et ont de multiples applications dans votre vie quotidienne : dans la cuisine pour profiter de son arôme incomparable ou dans le jardin pour son esthétisme décoratif.

La sauge résiste globalement bien au froid en pleine terre, jusqu’à -10°c, mais pensez à pailler le pied pour protéger les racines en cas de grand et long froid.  Si vous la cultivez en pot, il est préférable de rentrer vos pots si vous le pouvez.

sauge officinale gelee jardin
La sauge résiste bien aux gelées d’hiver, mais n’hésitez pas à la couvrir si cela dure ou en cas de température très basse.

Quels sont les bienfaits de la sauge ?

La sauge peut être utilisée à des fins culinaires et médicinales. Les feuilles sont utilisées pour aromatiser les aliments et faire du thé à la sauge, dont on pense depuis longtemps qu’il a des propriétés bénéfiques pour la santé. La sauge est également employée depuis longtemps en aromathérapie pour son arôme agréable et son effet calmant sur les sens.

Voici une liste non exhaustive des vertus de cette plante aromatique :

  • Bienfaits sur les voies digestives en traitant les ballonnements, les flatulences et les lenteurs de digestion. Elle agit sur les douleurs abdominales et la sécrétion biliaire ;
  • diminution des bouffées de chaleur, des sueurs nocturnes et de la transpiration excessive ;
  • excellent tonique qui favorise la reminéralisation des os pendant la ménopause, elle est conseillée pour les états dépressifs et l’asthénie comme durant une grosse fatigue et pendant une convalescence ;
  • elle apaise les vertiges et l’hypotension et les douleurs de règles, elle favorise la régulation des cycles menstruels ;
  • antiseptique, astringente, cicatrisante, anti-inflammatoire et antioxydante.

On peut trouver la sauge officinale sous la forme de crème ou d’onguent en cas de sciatiques et de douleurs musculaires, elle est utilisée en bains de bouche, en décoction et en tisanes, en infusion ou plongés dans votre bain chaud. En application directe (feuilles fraîches), elle soulage les piqûres et les morsures d’insectes.

sauge seche tisane cuisne
Sauge qui sèche dans un abri de jardin ventilé, au sec et à l’ombre

Attention !

Malgré ces nombreux bienfaits, la sauge se consomme sans excès, car elle peut s’avérer toxique pour le système nerveux. Notamment sous sa forme d’huile essentielle. Elle est fortement déconseillée en cas de grossesse ou d’allaitement. Prenez toujours vos précautions et vos renseignements auprès de professionnels de la santé.

La sauge est une plante aromatique savoureuse, elle a de nombreux usages médicaux, ses feuilles sont magnifiques et parfument à merveille vos thés et vos infusions. Vous pouvez la faire pousser dans votre jardin et la récolter en toute facilité. C’est une plante aromatique aux multiples talents qu’on ne saurait trop vous conseiller d’intégrer à votre cuisine, votre jardin ou votre balcon.