plant verveine jardin

La verveine : une plante vivace facile à cultiver

Mis à jour le 9 juin 2022 par Luc Potiblogeur

La verveine est classée dans les plantes vivaces alors qu’elle est souvent cultivée comme une plante annuelle. L’espèce la plus commune mesure entre 40 et 80 cm de hauteur, mais peut atteindre jusqu’à 1,50 mètre pour certaines. Elle se plaît énormément en Amérique latine et vous pouvez également la retrouver en Europe, en Asie, en Afrique du Nord et en Amérique du Sud.

Quelles sont les différentes sortes de verveine ?

Bien que très connue d’une manière générale, sachez qu’il existe plus de 200 espèces différentes de verveine dont les qualités, la culture, la plantation et le rendu diffèrent d’une variété à une autre. Voici une brève liste des verveines les plus familières.

Commençons par la plus répandue et la plus populaire : la verveine officinale ou verveine commune (en latin Verbena Officinalis).
Elle appartient à la famille des Verbénacées, elle est originaire d’Europe et se trouve communément dans les prairies, les friches et au bord des chemins.
C’est une plante aromatique dont les feuilles ovales, dentées et vert foncé dégagent un parfum d’agrume, légèrement herbacé. Vous pouvez la reconnaître grâce à ses petites fleurs violet pâle. Cette plante herbacée est aussi mellifère et participe à la préservation de la biodiversité de votre jardin.
Elle n’aime pas le froid et ne résiste pas aux températures qui descendent en-deçà des -5° C.

Souvent confondue avec la verveine officinale, la verveine citronnée (en latin Aloysia triphylla, Aloysia citriodora ou Lippia citriodora) se présente sous la forme d’un arbrisseau vivace et fougueux, dont la préférence va aux climats doux et chauds. Il ne résiste pas au froid ou très peu, car dès -8° C, les dommages peuvent s’avérer irréversibles.
Ceci peut trouver une explication dans son origine, car la verveine citronnée provient des régions tropicales d’Amérique du Sud. Elle dégage un parfum citronné aisément reconnaissable, mais qu’il ne faut pas confondre avec la citronnelle (en latin Cymbopogon citratus), plante exotique ayant beaucoup en commun avec la verveine.

verveine citronnee jardin bio
Verveine citronnée

Note : la citronnelle est également appelée verveine des Indes.

La verveine de Buenos Aires (en latin Verbena bonariensis) affiche des petites fleurs mauves ou violacées portées par des tiges ramifiées et rigides. Elle forme ainsi un bosquet de taille réduite mesurant entre 60 cm et 1,50 m. Cette plante vivace résiste jusqu’à -16° C, mais n’a qu’une durée de vie limitée. Heureusement, elle se ressème très facilement d’elle-même surtout dans un sol bien drainé.C’est une plante aérienne, idéale pour apporter de la légèreté à votre jardin.

verveine buenos aires
Verveine de bueno aires

Contrairement à ses condisciples, la verveine du Canada « Homestead Purple » est une vivace compacte et naine. Autrement appelée la verveine de Miquelon, elle trouve son origine dans l’Est du continent Nord-américain. Elle se pare de très belles fleurs d’un violet pourpre ressemblant à de petits nuages qui apportent une touche d’élégance à vos massifs ou à vos parterres.

Comment se cultive la verveine officinale ?

La verveine officinale (en anglais narrow-leaved vervain se traduisant par verveine à feuilles étroites) se cultive facilement et n’a pas besoin de soins attentifs une fois la plantation effectuée. C’est une plante au caractère un peu sauvage, qui se cultive en plein soleil dans un sol bien drainé, même s’il est pauvre. N’hésitez pas à l’arroser si vous traversez une période de sécheresse qui s’éternise.

feuille verveine

Elle arbore une floraison des plus ornementales de juin à octobre, elle se cultive en pot ou en pleine terre. La verveine commune est idéale pour raviver vos massifs, pour créer des bordures dynamiques, en jardinières ou dans votre carré de plantes aromatiques.

Les semis de verveine se font entre mars et avril, au chaud, puis repiquer vos plants en godets dès qu’ils arborent un minimum de 2 feuilles. Les dépoter en mai afin de les transplanter là où vous le souhaitez. Quant aux boutures de tiges, elles se font en août et se conservent durant la saison froide jusqu’au printemps, saison à laquelle vous pourrez les planter en terre.

Puisque la verveine officinale est une plante frileuse et qu’elle ne supporte pas très bien le froid, rabattez les tiges au ras du sol dès que l’hiver approche et pailler de façon généreuse afin de protéger la souche du gel. Vous pouvez également ajouter un voile d’hivernage pour plus de sûreté.

Cette plante aromatique ne connaît pas de nuisibles, de parasites ou d’attaques de maladies spécifiques. Elle est totalement adaptée après une culture de légumes comme les pois, les fèves ou les haricots. Vous pouvez la planter à côté de lantana jaune, d’agératum, d’helichrysum et d’ipomées. Si la coopération entre fleurs et légumes vous intéresse, n’hésitez pas à consulter notre article sur les associations de culture au jardin potager.

Il n’y pas de saisons particulièrement propices à la récolte des feuilles et des fleurs de la verveine officinale. Vous pouvez les couper et les ramasser en fonction de vos besoins.
Votre récolte peut sécher à l’ombre, vous pouvez également la stocker dans une boîte hermétique afin de les consommer durant l’hiver.

La verveine est idéale en infusion, en cataplasmes, pour compléter vos décoctions, et même à éparpiller dans votre bain pour une relaxation totale.

Attention : la verveine est totalement contre-indiquée en cas de grossesse, d’allaitement ou de prise de traitement médicamenteux spécifique. Merci de bien vouloir consulter votre médecin ou votre pharmacien avant de la consommer.

Les bienfaits de la verveine

Cette plante aux multiples noms évocateurs (Herbe aux Sor­ciers, Herbe aux Enchante­ments, Herbe Sacrée, Herbe à tous les Maux, Guérit-​Tout, Herbe du Foie, Herbe du Sang, Hiérab­otanê) était autrefois employée par les druides gaulois et les prêtres romains pour purifier les autels. La verveine était également réputée pour protéger tous ceux qui en portaient ainsi que les lieux dans lesquels elle était répandue.

Longtemps considérée comme appartenant au monde surnaturel, la verveine commune était couramment utilisée dans tout ce qui touchait au domaine de l’amour. Appliquer des feuilles de verveine sur sa gorge rendait irrésistible, porter des graines de verveine en collier faisait du porteur (ou de la porteuse), un amant ou une amante exceptionnelle. Cette plante aromatique entrait également dans la composition de puissants philtres d’amour, elle permettait de stimuler la libido et la sensualité.

Depuis, la verveine est aujourd’hui principalement consommée pour bénéficier de ses propriétés apaisantes et de son efficacité sur le système digestif.

La verveine citronnée est une variété qui propose un éventail plus large d’effets bienfaisants que la verveine officinale. Vous pouvez la trouver sous la forme d’huile essentielle, d’hydrolat, d’infusion, de tisane, de teinture-mère ou l’utiliser en massage si elle est diluée avec une huile végétale.

Elle serait donc :

  • Un puissant anti-inflammatoire ;
  • Un très bon antalgique ;
  • Elle stimulerait la vésicule et le pancréas ;
  • Elle aurait des propriétés anti-infectieuses (à spectre étroit) ;
  • Elle soulagerait les cystites et les lithiases rénales ;
  • Elle calmerait les symptômes de l’asthme et du psoriasis.

La verveine citronnée serait également apaisante et sédative. Elle pourrait aider à lutter contre l’angoisse, le stress, les insomnies et la déprime passagère.

En revanche, la verveine est totalement contre-indiquée en cas de coronarite, de tachycardie, d’hypertension artérielle, de déficit en fer, de grossesse, d’allaitement et pour les enfants.

Veuillez toujours consulter votre médecin et votre pharmacien afin d’éviter tout risque d’allergie ou d’inconfort physique.

La verveine est une plante aromatique qui nous évoque irrémédiablement une époque un peu lointaine durant laquelle une grand-mère buvait sa tasse de verveine avant d’aller se coucher. Grande concurrente de la camomille, cette plante vivace s’est fait une place dans notre quotidien grâce à ses multiples usages et sa facilité d’emploi. Ses différentes variétés, sa simplicité de culture et ses nombreuses qualités en font une plante aromatique essentielle à avoir dans son jardin ou dans sa cuisine.