romarin pour pollenisation abeille médicinale

Le Romarin : un aromate résistant et puissant

Mis à jour le 1 avril 2022 par Luc Potiblogeur

Il y a plusieurs millénaires, les Égyptiens déposaient le romarin sous forme de rameaux à l’intérieur des tombes des pharaons dans le but d’élever leur âme. Ailleurs, en Grèce Antique, les élèves portaient des ornements fabriqués avec du romarin pour développer leur mémoire. Cette plante aromatique était aussi symboliquement porteuse d’amitié et de souvenirs.

La popularité du romarin est née durant les épidémies de peste noire : il servait à purifier l’air ambiant et évitait de tomber malade lorsqu’on le portait dans un sachet suspendu à son cou.

Qu’est-ce que le romarin ?

Autrement appelé la rose marine, la rose de mer ou l’herbe aux troubadours, le romarin officinal (Rosmarinus officinalis) appartient à la famille botanique des Lamiacées.

Il se scinde en de multiples variétés : le romarin Corsican Blue qui vient de Corse, le Majorcan Pink avec des fleurs roses, l’Albiflorus avec des fleurs blanches et le romarin rampant. Toutes les variétés de romarin sont, à ce jour, comestibles.

Il peut atteindre jusqu’à 1,50 m en hauteur et autant en largeur. Ce petit arbuste dégage une odeur singulière, d’une agréable fraîcheur discrètement camphrée. Le romarin est facilement reconnaissable grâce à la couleur profonde et intense de ces feuilles, vertes au-dessus et légèrement duveteuses au verso.

La floraison s’épanouit de février à avril et expose des fleurs blanches, mauves et parfois bleues, en fonction de sa typicité. Vous pouvez cueillir le romarin en été lorsqu’il atteint son apogée en termes de croissance et de parfum.

romarin potager

Quels sont les bienfaits du romarin ?

Largement répandu en phytothérapie, le romarin est connu pour procurer des avantages dans la sphère digestive et dans le renforcement de l’organisme :

  • Il a une action drainante et favorise l’élimination des toxines ;
  • Il protège le foie ;
  • Il aide et renforce nos défenses immunitaires ;
  • Il a des propriétés antioxydantes, idéales pour maintenir les cellules en bon état ;
  • Il permet une meilleure cicatrisation ;
  • Il a des vertus anti-inflammatoires qui soulagent les douleurs.

Où se cultive-t-il ?

Le romarin est une plante aromatique robuste qui se satisfait d’un bon sol drainé et aéré pour pousser. Cependant, privilégiez les endroits ensoleillés et un emplacement large au vu de la taille que peut atteindre ce petit arbuste.

Le romarin est une plante originaire du bassin méditerranéen, il ne sera jamais plus heureux que baignant au soleil, mais fera preuve de résistance aux hivers froids et aux printemps humides.

Vous pouvez choisir des plants déjà formés pour votre jardin ou préférer une culture en pot. Le romarin a de grandes capacités d’adaptation et ne nécessite qu’un arrosage léger durant sa première année de pousse.

Comment utiliser le romarin ?

En premier lieu, les feuilles de romarin sont largement utilisées comme condiments en cuisine, pour relever les grillades d’été, les salades ou les plats mijotés.

Ces feuilles seront également infusées dans de l’eau bouillante et consommées en tisane ou en thé pour un usage quotidien. Vous avez la possibilité de mélanger le romarin avec du thym, de la sauge, de la ciboulette ou du persil pour agrémenter vos préparations culinaires.

Pour finir, le romarin se consomme aussi par voie orale ou voie locale :

  • En gélules ;
  • En sirop ou extrait liquide ;
  • En teinture mère ;
  • En huile essentielle.

N’oubliez pas de vous renseigner auprès de votre médecin ou de votre pharmacien, car l’utilisation du romarin peut avoir des contre-indications à respecter.